1977 – 2017 : la politique de la ville a 40 ans

6 octobre 2017 | Mis à jour le 11 octobre 2017

La politique de la ville fête cette année ses 40 ans. Née pour réduire les inégalités entre les quartiers sensibles et le reste du territoire, elle n’a cessé de se transformer et de s’adapter. Pour l’occasion, des manifestations sont organisées d’octobre 2017 au printemps 2018. Le 6 octobre 2017, une journée inaugurale se tient à Aubervillers, en présence des ministres – Jacques Mézard et Julien Denormandie – ainsi que de nombreux élus et acteurs de terrain.

Le 6 octobre : journée inaugurale de lancement des 40 ans

Cette manifestation inaugurale est une journée consacrée aux enjeux spécifiques de ces quartiers aujourd’hui : comment appréhender le développement économique, culturel, l’innovation ? Elle met en valeur des initiatives et des actions portées par des acteurs de la société civile qui peuvent irriguer la société française et lance plusieurs mois d’actions autour de la politique de la ville.

« La politique de la ville ne doit pas être une politique d’exception et d’assistance. Elle doit engager l’ensemble des pouvoirs publics pour un objectif d’intérêt général : celui de réduire les inégalités territoriales et de permettre aux citoyens de réussir et de s’épanouir quel que soit leur lieu de résidence. C’est une des clés de l’enjeu de cohésion des territoires. »
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires

Jusqu’en mars, différents événements sont prévus pour fêter les 40 ans de la politique de la ville :

  • des manifestations thématiques autour du lien social, de l’éducation, de la culture… ;
  • la mobilisation des conseils citoyens ;
  • des actions de communication.

Un label spécifique « 40 ans de la politique de la ville, inventons les territoires de demain » sera créé pour distinguer les meilleures initiatives, les projets et les actions :

  • qui parlent des quartiers et de leurs habitants et en promeuvent une image positive : progrès accomplis, parcours de réussite, engagement des acteurs ;
  • qui montrent l’apport de la politique de la ville aux habitants, aux politiques publiques et à la société française tout entière par sa capacité à innover.

La politique de la ville, des actions au service des habitants

La politique de la ville a été créée avec les premiers programmes Habitat et vie sociale en 1977. Elle a consisté à concentrer des moyens de l’État spécifiques dans certains quartiers, aujourd’hui les quartiers prioritaires, pour réduire les inégalités sociales entre les territoires. Développement économique, éducation, emploi, rénovation urbaine, cadre de vie sont autant de domaines d’action engagés pour améliorer les conditions de vie de ces habitants. En 40 ans, beaucoup a été réalisé : création des zones d’éducation prioritaires, des missions locales, de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine...

Pourtant, le chômage dans ces quartiers reste deux fois supérieur à la moyenne nationale et le sentiment de relégation est vif. La politique de la ville a encore de nombreux défis à relever.

Réduire de 50 % l’écart de taux de chômage entre les quartiers et la moyenne nationale

Le Gouvernement s’est donné comme objectif de réduire de 50 % l’écart de taux de chômage entre les quartiers et la moyenne nationale sur 5 ans et d’améliorer d’une manière générale le cadre de vie de ces habitants. Des mesures spécifiques ont d’ores et déjà été décidées :

  • la création des emplois francs pour encourager l’embauche des habitants des quartiers ;
  • le doublement du nouveau programme national de rénovation urbaine, passant de 5 à 10 milliards d’euros ;
  • le développement des conseils citoyens pour associer la population aux décisions qui les concernent.

Les crédits consacrés à la politique de la ville sont de 430 millions d’euros dans le projet de loi de finances 2018.

Retour sur le lancement du programme des manifestations des 40 ans de la politique de la ville

Tout savoir sur les 40 ans de la politique de la ville