82e congrès de l’association des départements de France

21 septembre 2012 | Mis à jour le 26 août 2013


Monsieur le Président,
Monsieur le Préfet,
Mesdames, messieurs les Parlementaires,
Mesdames les Présidentes,
Messieurs les Présidents,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,
 
Vous avez choisi de placer votre 82e congrès sous le signe de « la France des territoires ». 
 
Ce socle de réflexion est non seulement d’une grande actualité, mais il est aussi précurseur. La richesse de l’actualité parlementaire et gouvernementale est, bien entendu, de mettre les territoires au cœur du changement que le Gouvernement souhaite voir naître.
 
C’est un engagement primordial que le président de la République a porté avec force et volonté lors de la campagne présidentielle : réconcilier les territoires et les mettre au cœur de l’action publique. C’est une volonté tirée aussi d’une expérience, puisqu’il a siégé parmi vous jusqu’à son élection.
 
C’est un engagement que le gouvernement ne compte pas décevoir. Les chantiers sont nombreux et ambitieux. Le Sénat ouvrira, vous le savez, dans quelques jours, les états généraux de la démocratie territoriale qui seront l’occasion de repenser cette démocratie en partant de la vision et de la connaissance des élus de terrains. C’est
dans ce sillon que le Gouvernement place sa conception. Il ne prétend pas et ne prétendra pas faire à la place du terrain, mais avec le terrain, pour répondre à ses besoins et à son expérience.


Télécharger le discours prononcé par Cécile Duflot - ( PDF - 90 ko )

(JPEG- 330.3 ko)