À Angers, le quartier Monplaisir se rénove

10 octobre 2017

Le ministre Jacques Mézard s’est rendu, lundi 9 octobre, à Angers pour visiter le quartier du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) de Monplaisir.

Monplaisir : un des 200 quartiers d’intérêt national du nouveau programme national de renouvellement urbain

Marqué par des indicateurs de précarité de sa population, Monplaisir compte 60 % de logements sociaux ainsi que des copropriétés en voie de fragilisation. Il fait partie des 200 quartiers d’intérêt national retenus au NPNRU. Au travers du projet de renouvellement urbain porté par Angers Loire Métropole, il s’agit d’enrayer le décrochage urbain et social de ce quartier relégué, par la réhabilitation du parc social, la diversification de l’habitat et la restructuration d’équipements scolaires en articulation avec une stratégie ambitieuse de réussite éducative.

Ce projet s’inscrit par ailleurs dans une stratégie intercommunale volontariste d’équilibre social des populations, en répartissant l’offre d’habitat sur le territoire par la réduction de l’étalement urbain et en s’appuyant sur la contribution de chacune des communes de l’agglomération. La mixité sociale est visée à toutes les échelles de territoire (quartiers, communes, agglomération).

10 milliards d’euros pour le nouveau programme national de renouvellement urbain

Le Gouvernement s’est engagé à doubler le nouveau programme national de renouvellement urbain et de porter la participation de l’État à hauteur d’un milliard d’euros. Le NPNRU concerne 3 millions de Français vivant dans 450 quartiers et vise un objectif de 10 milliards d’euros d’investissements et de rénovations pour ouvrir les quartiers sur la ville et construire des logements à taille humaine.

Le quartier Monplaisir à Angers

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine