Action Coeur de ville - Première rencontre nationale

25 juin 2018 | Mis à jour le 26 juin 2018

Mardi 26 juin 2018, les élus des 222 collectivités retenues dans le programme de redynamisation des centres des villes moyennes, Action Cœur de Ville, ont été conviés à une première rencontre nationale, à Paris. Une journée d’échanges et de réflexion, avec les interventions d’Édouard Philippe, Premier ministre, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État.

« Le plan Action Cœur de Ville vise à faire des villes moyennes de véritables vitrines de ce qu’un pays fort peut faire pour nos concitoyens. Le Premier ministre a réaffirmé l’action du Gouvernement pour revitaliser les centres-villes. Notre rôle est d’accompagner les villes dans l’élaboration de leur stratégie, de coordonner les équipes et les partenaires, [et de mettre à disposition] de nouveaux outils pour agir plus facilement, comme la loi Élan. » Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires

Les 222 collectivités inscrites dans le plan Action Cœur de ville rassemblées

Cette première journée s’est déroulée en présence des élus et des directeurs des collectivités concernées. Elle a réuni la communauté des 222 collectivités inscrites dans le plan Action Cœur de ville, afin de partager les principes directeurs et les objectifs du plan, encourager le dialogue et l’échange d’expériences et, également, à apporter réponses pour inspirer les stratégies locales.

Étayées de témoignages d’élus et d’opérateurs, les thématiques suivantes ont été abordées :

  • Les villes moyennes dans l’espace régional : réseaux urbains et aménagement du territoire.
  • Diagnostic et concertation : les fondations du projet.
  • Métropoles et villes moyennes : des intérêts convergents.
  • Réussir son opération de revitalisation du territoire : quels outils pour revitaliser le commerce de centre-ville ?
  • Conclusions de la mission prospective sur la revitalisation commerciale des villes petites et moyennes.
  • Comment innover pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs ?
Concrètement, Action Cœur de ville va permettre à 222 villes moyennes du territoire de bénéficier de cinq milliards d’euros sur cinq ans. L’enjeu est de revitaliser leurs centres-villes autour de cinq axes : le commerce, l’habitat, le transport, le numérique et le patrimoine. Les projets, décidés au niveau local, sont en phase avec les besoins spécifiques de chaque ville moyenne concernée.

Le programme de la Première rencontre nationale Action cœur de ville 

Action de coeur de ville