Améliorer et réhumaniser les services au public dans les territoires

24 juillet 2018

Aujourd’hui, 20 % de la population française n’a pas accès au numérique. Alors que les activités, les métiers et les services publics sont de plus en plus numérisés, accompagner les territoires dans le déploiement du numérique représente un enjeu capital. Jeudi 19 juillet, lors d’un déplacement à Sarliac-sur-l’Isle (Dordogne), Emmanuel Macron a dévoilé les engagements du Gouvernement pour renouer avec la présence des services au public sur les territoires.

Le Président de la République Emmanuel Macron a formulé 4 objectifs pour « changer la vision des structures administratives de l’État dans les années à venir » et renouer avec la présence des services au public sur les territoires :

  • Améliorer la présence des opérateurs dans les territoires, notamment via les Maisons de services du public et élargir la gamme de services proposés dans les ;
  • Créer des parcours utilisateurs : une expérimentation pilote sera menée dans 4 territoires pour renforcer la polyvalence des accueillants et des médiateurs ;
  • Accompagner et former à l’usage du numérique, notamment grâce au « pass numérique » ;
  • Déployer de nouveaux lieux de vie et de contact dans tous les territoires.

Lire le détail des objectifs dans le dossier de presse « Le service au public : pilier du pacte républicain »

Neuf engagements pour améliorer les Maisons de services au public

Les Maisons de services au public délivrent un accompagnement humain et une offre de proximité à tous et gratuitement. Elles accompagnent les habitants dans leurs démarches de la vie quotidienne, en particulier en matière d’accès à l’emploi, au numérique, de démarches administratives et de médiation sociale.

« Les Maisons de services au public sont un outil de cohésion sociale et territoriale qui permet à tous de disposer d’espaces mutualisés de services, au plus près de chez soi. Elles affirment une ambition : les services au public ne doivent plus reculer dans notre pays. »
Jacques Mézard

Pour améliorer les services rendus aux habitants par les Maisons de services au public, la Gouvernement pris neuf engagements, dont :

  • Permettre l’accès à un panier de services plus étoffé et homogène sur l’ensemble du territoire ;
  • Faire monter en compétence les agents d’accueil grâce à un plan de formation ;
  • Cibler en priorité les zones les plus enclavées ou en déficit de proximité ;
  • Développer de nouveaux services et ouvrir de nouveaux espaces sur les lieux existants ;
  • Faire de l’accès au numérique le socle du service rendu ;
  • Changer de nom pour gagner en notoriété.
Une circulaire précise les conditions et la procédure de financement des Maisons de services au public pour 2018. Consulter l’instruction du 20 avril 2018.

Lire le détail des objectifs dans le dossier de presse « Le service au public : pilier du pacte républicain » 

Un « pass numérique » dès l’automne 2018 pour permettre à chacun d’effectuer ses démarches en ligne

Le pass numérique, dont l’expérimentation débutera à l’automne 2018, sera remis à toute personne en difficulté face au numérique pour l’orienter vers un lieu de médiation numérique à proximité.

Selon le besoin du bénéficiaire, le pass donnera accès à 5 à 10 ateliers encadrés, permettant à chacun de devenir autonome pour mieux accéder à ses droits et effectuer des démarches en ligne.

Stratégie nationale pour un numérique inclusif : la stratégie du Gouvernement pour construire des parcours d’inclusion numérique adaptés à tous

Crédit photo : Eric Couderc / Caisse des dépôts