Anru2 : L’objectif des 150 projets nationaux et régionaux atteint

11 décembre 2018| Mis a jour le 14 décembre 2018

En novembre 2018, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) a validé les projets de renouvellement urbain de 17 quartiers supplémentaires, portant à 149 le nombre total de quartiers depuis le lancement de la phase opérationnelle du programme.

150 projets nationaux et régionaux validés

L’ Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) a validé en novembre les projets de renouvellement urbain de 17 quartiers supplémentaires. Plusieurs autres projets ont déjà été validés en ces premiers jours de décembre, permettant de dépasser d’ores et déjà l’objectif de 150 projets nationaux et régionaux validés en 2018. Un tiers des 450 quartiers du NPNRU ont ainsi vu au moins une première phase de leur projet validé.

Au niveau national, les projets des villes et agglomérations suivantes ont ainsi été examinés et validés en novembre :

  • Limoges
  • Sartrouville
  • Lille, Hem
  • Bordeaux, Cenon, Floirac
  • Petit-Quevilly
  • Orléans, Saint-Jean-de-la-Ruelle
  • Alfortville
  • Savigny-sur-Orge

Chacun de ces projets donnera lieu à une présentation locale dans les prochaines semaines. Pour la plupart d’entre eux, ce sont des projets complets et globaux qui ont été validés. Pour certains, il s’agit d’une première phase significative pour enclencher une dynamique rapide et positive.

450 millions d’euros de concours financiers

Les projets validés en novembre représentent près de 450 millions d’euros de concours financiers de l’ANRU mis à disposition des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux pour lancer les chantiers sur leur territoire. Depuis le lancement de la phase opérationnelle du NPNRU, 3,4 milliards d’euros ainsi attribués par l’ANRU. Ces concours financiers de l’ANRU vont permettre la réalisation de projets d’un montant estimé à 11,3 milliards d’euros en métropole et en outre-mer.

« L’ANRU est désormais relancée depuis la confirmation ferme et définitive du doublement de l’enveloppe budgétaire du NPNRU. Une relance particulièrement spectaculaire. Cette nouvelle dynamique est notamment le fruit de la mobilisation des élus autour du Président de l’ANRU, Olivier Klein. Ils ont su trouver et proposer les ajustements nécessaires sur le fonctionnement et le financement des projets, afin de répondre au mieux aux besoins des territoires. », a confirmé Jacquline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, interviewée dans le numéro de décembre 2018 du magazine de l’ANRU « Renouvellement Mag » (disponible sur digimag-anru.fr).

150 projets de renouvellement urbain validés fin 2018