Baisse des températures : Renforcement du dispositif d’hébergement d’urgence

13 décembre 2018

Face à la baisse des températures observée ces derniers jours, Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités Territoriales, et Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la Ville et du Logement, ont décidé d’accélérer le dispositif hivernal de mise à l’abri. A ce jour, plus de 7 200 places hivernales sont ouvertes sur l’ensemble du territoire, portant l’ensemble du parc d’hébergement généraliste financé par l’Etat à 140 000 places.

Tout au long de l’année, l’Etat finance et gère avec les associations et les élus locaux plus de 136 000 places en moyenne pour héberger les personnes à la rue et répondre ainsi aux situations de détresse. L’attention est encore plus renforcée en hiver avec la chute des températures.

Dans le cadre du plan hivernal déclenché le 1er novembre par Jacqueline GOURAULT et Julien DENORMANDIE, 7200 places hivernales ont été ouvertes. Elles s’ajoutent aux places ouvertes toute l’année, soit un parc actuel de plus de 140 000 places. Jacqueline GOURAULT souligne que « les services de l’État, les associations et les élus locaux effectuent un travail coordonné pour assurer au mieux la prise en charge des plus démunis. C’est notre priorité de solidarité. »

Du fait de la baisse des températures observée sur le territoire ces derniers jours, le plan a été accéléré. Le plan Grand froid, activable par les préfets en cas de température négative, a été déclenché dans 17 départements, dont l’ensemble de la région Ile de France ce jeudi. Il permet de mobiliser des places supplémentaires ainsi que plus de maraudes. Ainsi, plus de 900 places ouvriront en Ile de France durant la semaine du 10 décembre, dont plus de 400 places à Paris.

Ce jeudi 13 décembre, les deux ministres réunissent en visioconférence tous les préfets de région pour faire un point détaillé, région par région, du déploiement du plan hiver et des ouvertures de places d’hébergement d’urgence.

Julien DENORMANDIE souligne que « Dans cette période hivernale et alors que les premières chutes de température apparaissent, nous renforçons notre vigilance et notre mobilisation. À ce jour, plus de 140 000 places d’hébergement d’urgence sont ouvertes sur tout le territoire, soit 2 900 de plus que l’année dernière à la même période. 900 places ouvrent cette semaine en Ile-de-France. Au-delà des places supplémentaires, nous renforçons les maraudes qui constituent le premier maillon de veille sociale et de contact avec les personnes les plus désocialisées. 5 millions d’euros supplémentaires sont fléchés pour cette priorité. »

Communiqué de presse - Baisse des températures : Renforcement du dispositif d’hébergement d’urgence (PDF- 128.3 ko)