Construction et performance environnementale du bâtiment

Le secteur du bâtiment représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et il génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) français. Afin de diminuer ces taux, la France réglemente, incite et sensibilise les acteurs du secteur. L’objectif : atteindre un niveau de performance énergétique de référence dans la construction et la rénovation du bâti.

Mis à jour le 21/06/2019

Enjeux

L’objectif est triple : baisser les consommations d’énergie des bâtiments, réduire les coûts liés à la facture d’énergie et réduire l’empreinte carbone des bâtiments.

Ces objectifs s’adaptent en permanence aux enjeux environnementaux actuels : une nouvelle réglementation énergétique et environnementale, ainsi qu’une nouvelle réglementation sur les consommations d’énergie dans les bâtiments tertiaires, devront permettre de tendre encore davantage vers une généralisation des bâtiments à énergie positive et bas carbone. Rappelons que le Plan climat fixe la neutralité carbone d’ici à 2050.
Tous les secteurs du bâtiment sont concernés (maisons individuelles, immeubles collectifs, bâtiments tertiaires), que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, pour de la construction, de la rénovation, ou de l’exploitation.

Principales actions entreprises par l’État

  • Réglementer le secteur de la construction et de la rénovation en imposant un niveau de performance énergétique à atteindre
  • Fixer des exigences de réduction des consommations d’énergie dans les bâtiments tertiaires
  • Proposer des dispositifs et des aides financières pour construire ou rénover de manière économe
  • Lutter contre la précarité énergétique
  • Encourager la généralisation des bâtiments à énergie positive et bas carbone

Publications

Sujet