Dans le Sud-Ouest, l’alliance du rural et de l’urbain

10 juillet 2017

En visite dans le Gers et en Haute-Garonne lundi 10 juillet, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a porté son attention sur des leviers de développement et de cohésion de ces territoires tant urbains, périurbains que ruraux.

Signature d’un « contrat de réciprocité » pour encourager les coopérations ville-campagne

Après un entretien avec les élus locaux du Gers (32), Jacques Mézard a signé le contrat de réciprocité ville-campagne, qui lie Toulouse Métropole (4e plus grande agglomération française et centre aéronautique majeur en Europe) et le pays Portes de Gascogne. Ce pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) rassemble 160 communes et cinq communautés de communes, à l’est du département.

Conclu entre la Région, la métropole, le PETR et l’État, ce contrat de réciprocité, le premier expérimenté dans la région Occitanie, vise à structurer les échanges et les complémentarités entre la métropole toulousaine et son environnement proche. L’ambition : accompagner des projets, au bénéfice de chaque territoire et selon les atouts de chacun, en fédérant les partenaires institutionnels, économiques et associatifs et en donnant plus de lisibilité aux politiques publiques.


Développer l’offre de proximité grâce aux Maisons de service au public

À Cologne, le ministre a visité la Maison de services au public de la Bastide de Lomagne, l’une des 20 que compte le Gers. Située dans le centre social de cette commune de 3 300 habitants, elle permet aux usagers d’accéder, à proximité de chez eux et dans un lieu unique, à une multitude de services : Pôle emploi, EDF, caisse d’allocations familiale, protection maternelle et infantile, action sociale du département…

Les Maisons de services au public sont implantées sur tout le territoire. Dans les zones très rurales, les espaces périurbains ou les quartiers prioritaires de la politique de la ville, elles délivrent une offre de services de proximité et de qualité. On compte près de 1150 Maisons actuellement. Financées par l’État et par un fonds d’opérateurs nationaux, elles sont intégrées à un réseau national que pilotent le Commissariat général à l’égalité des territoires et la Caisse des dépôts. Consulter le portail des Maisons de services au public

Encourager le développement des quartiers prioritaires

Jacques Mézard s’est ensuite rendu en Haute-Garonne (31), dans le quartier prioritaire de la politique de la ville de Colomiers. Le ministre a fait un point sur les travaux en cours dans le cadre du renouvellement urbain. Pour mener à bien les chantiers du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), le ministre avait d’ailleurs rappelé la volonté du Gouvernement de doubler l’enveloppe consacrée au renouvellement urbain, de 5 à 10 milliards d’euros, lors de sa visite aux Journées nationales des acteurs de la rénovation urbaine, les 5 et 6 juillet derniers, à Paris.

À l’occasion de cette visite, le ministre de la Cohésion des territoires a rencontré les membres du conseil citoyen. Constitué d’habitants, ce conseil contribue à la construction du projet de renouvellement et de développement du quartier, en lien avec la Ville, les bailleurs sociaux et les services de l’État, dans le cadre du contrat de ville.

Les conseils citoyens
On recense 1 054 conseils citoyens et environ 15 000 conseillers, dans l’Hexagone et outre-mer. En savoir plus