Dans les Alpes-Maritimes, Emmanuelle Cosse rappelle les mesures engagées pour favoriser le lien entre emploi et logement

14 mars 2017 | Mis à jour le 16 mars 2017

Mardi 14 mars, en déplacement dans les Alpes maritimes, Emmanuelle Cosse a rencontré les acteurs du logement à Valbonne et à Sophia-Antipolis, à quelques kilomètres de Nice et de Cannes. Engagée dans la démarche « Sophia 2030 », la commune de Valbonne innove pour répondre aux enjeux de vivre-mieux et de logement de ses habitants.


Des projets de logements écologiques et accessibles pour répondre aux besoins de tous

Au nord-est de Valbonne, la ministre a visité la résidence « Côté Nature », qui regroupe un ensemble de logements sociaux et de logements en accession, collectifs autant qu’individuels.

Cette résidence a inauguré un programme ambitieux d’éco-quartier « Bourelles » qui sera achevé en 2018 : le développement de la mobilité douce, le respect des filières locales et des circuits-courts, la co-construction avec futurs les habitants seront les caractéristiques d’un véritable « poumon vert » en zone urbaine.

Pour la commune de Valbonne, l’enjeu est de développer une offre résidentielle adaptée aux familles à revenus modestes, et dont l’aménagement soit aussi écoresponsable. Par rapport à l’ensemble de la région, Valbonne a déployé des efforts particuliers pour l’accession de tous à la propriété.


En savoir plus dans le numéro hors-série de la revue "Habitat" de Valbonne Sophia-Antipolis (PDF- 5 Mo)


Des mesures pour favoriser le logement des actifs

A côté du village historique de Valbonne, la technopole de Sophia Antipolis, qui abrite des pôles universitaires, des centres de recherche et des entreprises spécialisées dans les technologies de pointe, fait de Valbonne et de ses environs un bassin d’emploi considérable.

Valbonne travaille aujourd’hui à répondre aux besoins d’articulation entre le logement et l’emploi pour les actifs (dont les nombreux étudiants, chercheurs et universitaires qui fréquentent la technopole au quotidien.)

C’est autour de cette question -le lien entre emploi et logement- qu’Emmanuelle Cosse est intervenue en fin d’après-midi à à l’antenne locale de la French Tech : elle y a rappelé les mesures engagées depuis plus d’un an pour construire des logements adaptés aux besoins des territoires et des habitants :

La ministre du Logement et de l’Habitat durable a également rappelé l’importance de répartir l’effort de solidarité sur tout le territoire en matière de logements sociaux : la loi SRU oblige les communes à produire 20 à 25% de logements sociaux pour mener à bien la bataille du logement pour tous.

En savoir plus sur l’opération Transparence logement


« Notre objectif collectif en matière de logement, et c’est la tâche à laquelle je m’attelle depuis mon arrivée au Ministère du logement et de l’habitat durable, est de permettre l’accès de tous à un logement abordable, de qualité, dans un environnement sain et épanouissant » a indiqué Emmanuelle Cosse. 

Visite au MIPIM, le salon international des professionnels de l’immobilier

La ministre est aussi allée à la rencontre des professionnels de l’immobilier sur le salon MIPIM qui réunit, du 14 au 17 mars à Cannes, les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique, industriel, etc.), pour quatre jours de conférences et de networking.