Déplacement de Cécile Duflot et Najat Vallaud-Belkacem à Champigny-sur-Marne (94)

12 avril 2013 | Mis à jour le 22 août 2013

Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement ont rappelé ce vendredi l’engagement du gouvernement pour protéger les femmes victimes de violences.


En deux ans, 400 000 femmes ont ainsi été victimes de violences conjugales selon une étude de l’ONDRP. L’offre d’hébergement dédiée aux femmes victimes de violences, et les possibilités de relogement qui leur sont offertes, sont des clés indispensables dans le parcours de sortie des violences conjugales.


Les ministres ont eu un échange nourri avec une femme qui a vécu ce parcours de sortie des violences conjugales et qui a pu bénéficier du partenariat engagé entre la Région Ile-de-France et la Fédération Nationale Solidarités femmes (FNSF) pour trouver un logement dans de bonnes conditions.


Elles ont ensuite signé et rendu public une circulaire relative aux relations entre les services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO) et les associations spécialisées afin d’améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences, en particulier conjugales. Cette circulaire prévoit l’admission directe des femmes victimes de violences dans les structures spécialisées Elle définit également les modalités de travail entre le SIAO et les associations pour garantir la mise en sécurité des femmes victimes de violences et la fluidité de leurs parcours vers l’hébergement et le logement.


Cette initiative s’inscrit plus largement dans un plan global pour l’hébergement des femmes victimes de violences. Ce plan fait suite aux décisions du comité interministériel aux droits des femmes de novembre dernier et prévoit plusieurs dispositions :

  • la création de places d’hébergement d’urgence pour accueillir des femmes victimes de violences (Objectif : Un tiers des 5 000 places qui seront créées pour 2013) ;
  • le lancement d’un appel à projets innovants dans le domaine de l’hébergement, dont pourront bénéficier les femmes victimes de violences ;
  • l’amélioration de la loi pour faciliter l’éviction du conjoint et le maintien dans le logement lorsque cela est possible et souhaité par les femmes victimes de violence.


L’objectif du gouvernement est de faciliter la sortie des violences conjugales en garantissant la protection et la réinsertion des femmes victimes de violences au sein de leur foyer.


Télécharger le communiqué de presse - ( PDF - 260.6 ko )