Discours de Cécile Duflot pour le Cinquantenaire de l’Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP)

19 novembre 2012 | Mis à jour le 23 août 2013


Monsieur le président directeur général,
Monsieur le vice-président du Conseil régional,
Monsieur le préfet de région,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et messieurs,


Permettez-moi d’abord de vous dire que je suis très heureuse d’avoir été invitée à votre anniversaire. Vous avez raison de le souligner, cher François Delarue, l’État a été à l’initiative de la création de cet établissement public il y a maintenant 50 ans.
Je tenais donc à marquer ce soir l’intérêt de l’État pour l’aménagement public en Ile-de-France auquel vous concourez aujourd’hui et dont vous êtes l’un des meilleurs outils.


Moi non plus je ne me risquerai pas à un discours commémoratif du cinquantenaire de l’Agence : vous éditez à cette occasion un très beau livre qui viendra satisfaire les plus férus d’histoire institutionnelle et urbaine.


Je l’ai parcouru pour me rendre compte à quel point l’AFTRP, avec son double rôle d’opérateur foncier et d’aménageur, a su être un acteur majeur des grands projets de la région parisienne, et accompagner durant ce demi-siècle le développement urbain de la région, en devenant un interlocuteur reconnu des collectivités locales.


On pourrait ainsi souligner quelques missions et opérations récentes qui démontrent l’expertise de l’Agence et son savoir-faire pour aujourd’hui et pour demain.


Ces exemples, vous les connaissez mieux que moi.


Parlons plutôt des enjeux.


Télécharger l’intégralité du discours de Cécile Duflot - ( PDF - 81.3 ko )

(PDF- 100.9 ko)