Discours de Cécile Duflot - Présentation du 18e rapport sur le mal-logement de la Fondation Abbé Pierre

1er février 2013 | Mis à jour le 22 août 2013


Bonjour à tous et à toutes,
Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,


Je tiens tout d’abord à vous remercier. Vous remercier de votre invitation, mais vous remercier aussi pour le sérieux, la rigueur et l’immense travail que représente le 18ème rapport de la Fondation Abbé Pierre - devenu un élément presque institutionnel.
Le Président de la République, qui a signé il y a un an le contrat social que vous proposiez, vous a montré tout l’intérêt qu’il y porte puisque pour la première fois depuis la publication de ce rapport, il vous a invité pour, qu’armés de votre franchise légendaire, vous lui présentiez votre rapport.
Je voudrais vous dire à quel point je sais que ce qui anime votre travail, ce qui anime l’engagement de la Fondation Abbé Pierre, c’est un esprit de solidarité. Cet esprit de solidarité, c’est une flamme ardente ; mais c’est une flamme fragile qu’il faut ranimer en permanence parce que ce sont des sujets sur lesquels on peut avoir tendance à s’épuiser.


Retrouvez le discours dans son intégralité - ( PDF - 91.6 ko )

Liste des participants (PDF- 727.9 ko)