Discours prononcé lors de la lecture des conclusions de la CMP à l’Assemblée nationale et vote de la loi de mobilisation du foncier public et de renforcement des obligations de production de logement social

10 octobre 2012 | Mis à jour le 26 août 2013


C’est avec beaucoup de joie mais aussi beaucoup de solennité que je souhaite m’exprimer devant vous aujourd’hui.


Dans quelques minutes, vous serez appelés à vous prononcer sur un texte qui marque une nouvelle étape dans l’histoire de la mixité sociale de notre pays. Ce projet de loi, visant à mobiliser le foncier public et à renforcer les obligations des communes en matière de production de logement social, doit permettre d’apporter une réponse à nos concitoyens pour qui le logement ne doit plus être une source d’inquiétudes, mais bien un droit, accessible à tous, et adapté aux moyens de chacun.


La loi que je vous propose de voter s’inscrit en effet dans la droite ligne du travail mené par Jean-Claude Gayssot, Louis Besson et Claude Bartolone il y a douze ans. Elle réaffirme, en les renforçant, les mêmes valeurs et les mêmes principes qui fondent la loi votée en l’an 2000 : solidarité et partage ; développement durable et qualité de la vie ; démocratie et décentralisation.


Téléchargez l’intégralité du discours prononcé par Cécile Duflot - ( PDF - 82.7 ko )


 

Crédit photo : Gérard Crossay - MEDDE/METL (JPEG- 7.2 Mo)