Dossier de presse - Présentation de la stratégie logement du gouvernement

20 septembre 2017

Notre politique du logement a été conçue pour les Françaises et les Français d’hier et beaucoup moins pour celles et ceux d’aujourd’hui.
Depuis plusieurs décennies, notre quotidien s’est transformé. Nous changeons d’emploi plus souvent. Le rapport au travail évolue. Nous vivons parfois au sein de familles recomposées. Les outils numériques ont intégré le coeur de nos journées et de nos échanges. L’aspiration à l’autonomie grandit et s’affirme dans la société.

La demande de logements, elle, n’a cessé d’augmenter. Cette hausse est particulièrement forte dans les centres-villes et les métropoles où elle contribue à creuser les inégalités et à complexifier la vie. La pénurie de logements éloigne de l’emploi les moins privilégiés d’entre nous et freine la mobilité sociale et géographique. Or, une politique de mobilité implique une politique du logement : libérer la construction, lever les freins, libérer le foncier et raccourcir les procédures sont autant d’objectifs à mettre en oeuvre.

Toutefois, cette pression sur les logements touche inégalement le territoire. Certaines de nos villes moyennes sont confrontées à une offre qui ne trouve pas sa demande.
Faute de logements adéquats, de services adaptés ou tout simplement d’emplois et de formations à proximité, de nombreux logements restent vacants et se dégradent.

Ces dysfonctionnements empêchent notre société de donner son plein potentiel. Notre politique du logement doit au contraire conduire à davantage de justice sociale en faveur des plus fragiles, être un moteur durable de l’économie locale comme nationale et un vecteur d’innovation au service de l’emploi. Nous avons besoin de logements qui soient en phase avec nos modes de vie contemporains : plus connectés, plus écologiques, plus modulables et mieux adaptés à la diversité de nos parcours.

Le ministère de la Cohésion des territoires s’est d’abord engagé dans une importante phase d’écoute et de concertation. D’une part, en rencontrant les acteurs du logement et de l’hébergement. D’autre part, en proposant une consultation en ligne qui a suscité plus de 800 réponses qui ont décrit ce qui ne fonctionne pas et ce qui pourrait être fait autrement.

À l’issue de cette consultation inédite, notre stratégie poursuit trois objectifs :
- construire plus, mieux et moins cher ;
- répondre aux besoins de chacun et protéger les plus fragiles ;
- améliorer le cadre de vie.

Redonner confiance, favoriser la mobilité, simplifier la vie ordinaire : ce sont autant d’impératifs pour lutter contre les fractures territoriales et contre le sentiment de relégation qui habite trop de Français. Et pour faire en sorte que personne, où qu’il se trouve sur le territoire, ne soit privé des chances de réussir et de s’épanouir.

Jacques Mézard
Ministre de la Cohésion des territoires

Julien Denormandie
Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Cohésion des territoires

Le dossier de presse dans son intégralité - Présentation de la stratégie logement du gouvernement (PDF- 6.1 Mo)