Emplois d’avenir - Agir sans attendre pour l’emploi des jeunes dans les quartiers populaires

9 novembre 2012 | Mis à jour le 23 août 2013


En Zone Urbaine Sensible, le taux de chômage a augmenté de plus de 7 points depuis 2008, pour atteindre 22,3 %, plus du double de la moyenne nationale. Les jeunes sont particulièrement touchés : 41,7 % de chômeurs parmi les moins de 25 ans, soit plus de 90 000 jeunes au chômage dans les ZUS. Ils sont doublement pénalisés car à diplôme égal, un jeune résidant en ZUS a deux fois plus de risque d’être au chômage qu’un diplômé résidant hors ZUS. Ces difficultés spécifiques que connaissent les diplômés des quartiers populaires sapent les fondements même du système éducatif. Comment motiver les enfants à l’école, si leurs aînés diplômés ne trouvent plus de débouchés dans le monde du travail, et que leurs diplômes sont dévalorisés ? 


Face à ces constats, le gouvernement a décidé de territorialiser 30% des 150 000 contrats « emplois d’avenir », soit 45 000 emplois, pour les jeunes des quartiers populaires et a mis en place une dérogation pour que les jeunes diplômés jusqu’à BAC+3, résidants en ZUS, puissent en bénéficier.


Au lendemain de la signature par le Président de la République des 12 premiers contrats « emplois d’avenir », je suis fier de pouvoir parrainer l’embauche de deux jeunes femmes de la ville de Dijon, par la Ligue de l’enseignement et par la Mutualité française, et de soutenir l’engagement de la municipalité mobilisée pour l’emploi.


Nous avons conscience que ce n’est pas la réponse unique au chômage, mais nous avons le devoir d’agir sans attendre pour l’emploi des jeunes. D’autres projets suivent. Les contrats de génération œuvreront dans le même sens et permettront en plus, de maintenir des seniors dans l’emploi. Je travaille actuellement avec Michel Sapin pour mettre en place une expérimentation des « emplois francs » qui seront spécifiquement destinés aux jeunes diplômés issus de nos quartiers populaires et qui souhaitent être embauchés dans le secteur marchand. Ce que le Gouvernement met en place, c’est un véritable arsenal de solutions pour l’emploi en France.


Télécharger le communiqué de presse - ( PDF - 52.4 ko )