Incendie du camp de la Linière

11 avril 2017

Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 avril, le camp de la Linière a été le théâtre d’affrontements entre résidents ayant entrainé l’incendie des baraquements.

Sous l’autorité du Préfet, l’intervention rapide et massive des forces de l’ordre a permis de ramener le calme et de limiter le bilan des victimes à quelques blessés. Une soixantaine de sapeurs-pompiers a été engagée pour maîtriser l’incendie et prendre en charge ces derniers. Le commissariat de sécurité publique (CSP) de Dunkerque est chargé de l’enquête sur l’origine et les responsabilités de ces événements.

Matthias FEKL, ministre de l’Intérieur, et Emmanuelle COSSE, ministre du Logement et de l’Habitat durable, saluent le travail mené cette nuit par les forces de sécurité et les secours et leur mobilisation.

Les Ministres assurent que toutes les mesures de protection des populations sont mises en œuvre : trois salles municipales ont été ouvertes dans la nuit en accord avec la mairie de Grande Synthe pour mettre à l’abri les plus vulnérables ; d’autres dispositifs d’hébergement d’urgence seront mis en place. Il a également été décidé l’accélération de l’accueil des migrants désireux d’entrer dans la démarche d’asile dans les centres d’accueil et d’orientation (CAO) sur l’ensemble du territoire. Une réunion entre les services de l’État et la mairie se tient actuellement pour décider des dispositifs d’urgence à mettre en œuvre.

Par ailleurs, trois Unités de forces mobiles (UFM) sont déployées en renfort dans la région afin de prévenir les troubles à l’ordre public.

M. Matthias FEKL et Mme Emmanuelle COSSE mobilisent les préfets pour ouvrir rapidement, en lien avec les élus locaux, les places supplémentaires de centres d’accueil et d’orientation (CAO) nécessaires.

Les ministres se rendront sur place en fin d’après-midi.