Internet mobile : la 4G se déploie en Saône-et-Loire

11 février 2019 | Mis à jour le 13 février 2019

Lundi 11 février 2019, le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, s’est rendu en Saône-et-Loire pour l’inauguration des deux premiers sites 4G multi-opérateurs, donnant accès à l’Internet mobile et renforçant la couverture numérique du département.

La couverture mobile progresse en Saône-et-Loire

C’est à Saint-Léger-sous-Beuvray et à La Grande-Verrière, au cœur du Morvan, qu’ont été inaugurés lundi 11 février les deux premiers pylônes multi-opérateurs de Saône-et-Loire. Dans ces deux communes rurales, l’accès à un Internet de qualité permettra aux habitants de faire du télétravail et d’accomplir des démarches administratives en ligne dans de bonnes conditions.

Qu’est-ce qu’un pylône mutualisé 4G ?
La 4G mutualisée à 4 opérateurs est une innovation technologique majeure à la pointe en matière d’accès à la téléphonie mobile. Les abonnés mobiles situés aux alentours d’un pylône mutualisé peuvent se connecter indifféremment au réseau de Bouygues Télécom, Free, Orange ou SFR, sans se poser la question de savoir si leur opérateur couvre bien la zone géographique concernée.

D’ici fin 2022 en Saône-et-Loire, ce sont au total 68 communes qui seront passées en 4G multi-opérateurs. Les sites 3G en propre de chaque opérateur dans le département devront, quant à eux, proposer de la 4G d’ici fin 2020.

En Bourgogne-Franche-Comté, la région a mis en place une politique résolue de soutien au développement des tiers-lieux : on en compte une cinquantaine dans la région. Grâce au déploiement massif de la 4G, les tiers-lieux, mais aussi les opportunités en matière de télémédecine ou de maintien à domicile des personnes âgées ne cesseront de se développer.

Déploiement de l’Internet mobile sur le territoire : les engagements sont tenus

En présence d’élus locaux et de Didier Casas, Président de la Fédération Française des Télécoms, le ministre Julien Denormandie a salué l’engagement des opérateurs à accélérer leurs déploiements sur tous les territoires.

En janvier 2018, le Gouvernement, l’ARCEP et les opérateurs mobiles sont parvenus à un accord historique, le « New Deal mobile », qui vise à généraliser la couverture mobile (4G) de qualité pour l’ensemble des Français. Pour la première fois, l’État a fait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire dans les critères d’attribution des fréquences mobiles.

Afin d’étendre la couverture mobile à des zones non ou mal couvertes aujourd’hui, chaque opérateur a l’obligation de couvrir 5000 nouveaux sites, à un rythme de 600 à 800 sites par an. En Saône-et-Loire, 7 nouveaux sites devraient voir le jour en 2019.

« En matière de numérique, l’intervention de l’État relève d’une double exigence. D’une part, garantir l’égal accès des territoires et des citoyens à Internet. D’autre part, participer à une dynamique économique et social vertueuse, aussi bien au niveau national qu’au niveau local. »
Julien Denormandie

En savoir plus sur le New deal mobile et sur l’engagement du Gouvernement 

Inauguration des deux premiers sites 4G multi-opérateurs en Saône-et-Loire : le dossier de presse de la Fédération française des Télécoms

Crédit photo : Fédération française des Télécoms