Intervention de Cécile Duflot devant les commissions parlementaires au Sénat

10 juillet 2012 | Mis à jour le 26 août 2013

Audition par les membres de la commission des affaires économiques et celles et ceux de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.


Intervention de Cécile DUFLOT
Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement
10 juillet 2012


Messieurs les Présidents,
Mesdames les Sénatrices,
Messieurs les Sénateurs,
 
C’est pour moi un honneur tout particulier que de présenter pour la première fois les grandes lignes de l’ensemble l’action que le Ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement devant la Chambre dont c’est l’objet, la chambre même des territoires qu’est le Sénat.


Le Sénat et l’ensemble des élus locaux ont vus se succéder au cours des dernières années des projets multiples et des visions fort différentes en matière de territoire. Depuis l’ambition planificatrice des années 1960 jusqu’aux politiques de dérégulation, en passant par l’étape significative et historique de la décentralisation.


Au cours des dix dernières années, il semblait s’être installée l’idée que l’aménagement du territoire se trouvait dépourvue d’un objectif clair, voir d’une ambition nationale laissant coexister et se juxtaposer des politiques territoriales diverses aux ambitions inégales. Sans objectif politique significatif, l’aménagement du territoire a parfois été abandonné au danger du laissez faire qui a trop souvent rimé pour certains espaces avec abandon et relégation.


Le mandat que nous a confié le Président de la République est clair. Il l’avait d’ors et déjà exprimé lors de sa campagne, et la feuille de route s’est trouvée confirmée et précisée par le discours de politique générale du Premier Ministre devant vous la semaine dernière.


Notre mission est de placer l’ensemble des politiques du territoire sous le sceau ambitieux mais nécessaire de l’égalité. En matière de territoire, l’égalité ne veut jamais dire l’uniformité ou l’unicité, mais c’est de reconnaître la diversité des contextes locaux en donnant comme seule perspective aux politiques publiques : l’ambition de justice.


C’est donc une mission nouvelle pour les institutions de la République, comme le fut à une époque et j’en suis une partisane engagée, le développement durable. C’est une mission nouvelle, mais qui remet les territoires au cœur de la République, comme beaucoup d’entre vous s’y sont attachés au cours des dernières années. [...]


L’audition en intégralité et en vidéo est accessible sur le site du Sénat


Téléchargez le texte de l’intervention - ( PDF - 146.1 ko )

Crédit photo : Arnaud Bouissou - MEDDE-METL (JPEG- 46 ko)