Jacques Mézard et Julien Denormandie annoncent 100 millions d’euros pour développer les tiers-lieux dans les territoires

20 septembre 2018

A l’occasion de la remise de son rapport « Faire ensemble pour mieux vivre ensemble » par Patrick-Levy Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, Julien Denormandie a annoncé que le Gouvernement va lancer, dès 2019, un programme national de développement des tiers lieux à hauteur de 110 millions d’euros sur trois ans, afin de favoriser la création de 300 Fabriques des territoires.

Plus de 1800 tiers-lieux ont été identifiés par la mission en dehors des métropoles, soit deux fois plus que ce qui était envisagé mais cette dynamique reste fragile, notamment au niveau du modèle économique, et inégalement répartie (1/3 des zones d’emploi n’ont pas de tiers-lieux).

Les Ministres veulent soutenir la dynamique des tiers-lieux. Il ne s’agit pas de faire à la place des acteurs mais de les accompagner dans la consolidation de ce mouvement. Le but est de favoriser le retour de l’activité dans les territoires et d’accompagner de nouvelles façons de travailler.

Cette aide prendra la forme d’un fonds d’amorçage de 20 millions d’euros par an, pour permettre aux porteurs de projets de trouver le bon modèle économique. S’y ajouteront un fonds de dotation et un fonds d’investissement dans les sociétés qui portent les tiers lieux à hauteur de 50 millions d’euros.

Ce programme se concrétisera par :

  • la création ou le développement de 300 « Fabriques de territoires » dans les petites et moyennes villes et les quartiers prioritaires de la politique de la ville ;
  • la création ou le développement de petits tiers-lieux ruraux ;
  • la création d’une instance nationale pour organiser et valoriser la filière.

Les principaux enseignements du rapport « Faire ensemble pour mieux vivre ensemble » : 

  • Une transformation profonde des territoires en matière de travail, de déplacements, de consommation d’industrie et de services publics.
  • Une vraie dynamique nationale autour de ces espaces aussi bien dans les métropoles que dans les territoires ruraux, les petites et moyennes villes et certains quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • Près de 1800 structures recensées en dehors des métropoles, soit 2 fois plus que ce qui était envisagé
  • Des acteurs motivés et engagés au service de leurs territoires.
  • Une dynamique encore fragile : les tiers-lieux peinent à trouver leur modèle économique et leur taille critique (surface/équipe).
  • Des enjeux stratégiques : professionnalisation du secteur ; diversification de l’offre de service ; renforcement du maillage et de la coopération ; mutualisation et capitalisation ; implication du secteur privé ; mobilisation des acteurs locaux – porteurs de projets, entrepreneurs, élus - ; optimisation du soutien public.

Une mission qui s’inscrit dans la stratégie numérique du Gouvernement

La mission confiée à Patrick-Levy Waitz s’inscrit dans le cadre du déploiement du très haut débit (THD) et de la couverture mobile : au-delà de l’accès à Internet et au téléphone, le Gouvernement souhaite accompagner tous les Français mal à l’aise avec le numérique dans une logique d’inclusion numérique et de lutte contre l’illectronisme, notamment à travers le Pass Numérique annoncé par le Secrétaire d’État chargé du numérique, Mounir Mahjoubi. Il s’agit également d’encourager les mutations liées au numérique comme le télétravail, la télémédecine... 

La mission avait pour objectif d’établir un diagnostic et de faire des propositions d’actions sur les thèmes du coworking, du numérique et des tiers-lieux dans les territoires fragiles.

Communiqué de presse : 100 millions d’euros pour développer les tiers-lieux dans les territoires (PDF- 321.5 ko)


Synthèse - Faire ensemble pour mieux vivre ensemble (PDF- 3 Mo)


Rapport - Faire ensemble pour mieux vivre ensemble (PDF- 35.6 Mo)


Crédit photo : CGET