« Jobs For All » pour faciliter l’inclusion économique des jeunes diplômés des quartiers

3 mai 2018

Même si le nombre de jeunes chômeurs a diminué dans les quartiers prioritaires de la politique ville entre 2014 et 2016, l’emploi des jeunes y demeure préoccupant : 15,6 % des 15-29 ans sont au chômage, contre 9,5 % de leurs pairs dans le reste du pays, en 2016*. Julien Denormandie, secrétaire d’État à la Cohésion des territoires, s’est rendu à la 5e édition de « Jobs For All » pour soutenir l’insertion professionnelle de cette jeunesse.

Le programme « Jobs for All » repose sur un partenariat public-privé, destiné à faciliter l’inclusion économique des jeunes diplômés issus de la diversité et des territoires fragiles, comme les quartiers de la politique de la ville. Cette initiative vise à mettre en relation de jeunes candidats avec des entreprises françaises ou américaines, implantées en France.

Réunis dans les locaux de TF1, à Paris, 150 jeunes diplômés, âgés de 20 à 25 ans et venant de quartiers prioritaires de toute la France, ont passé des entretiens avec des recruteurs comme Total, Air France, American Express, Oracle…, le 3 mai dernier, avec un contrat d’alternance à la clé. « Soyez fiers de votre parcours et de vos choix ! Si vous êtes là où vous êtes aujourd’hui, c’est avant tout grâce à vous, les a encouragés Julien Denormandie. Nous continuerons sans cesse à nous battre contre les discriminations. » Et de rappeler que la diversité – d’origine, de parcours, de formation… – constitue une richesse pour les entreprises.

Ce programme implique notamment l’ambassade des États-Unis en France, la banque J.P. Morgan France et le cabinet de recrutement Mozaïk RH, tous trois partenaires de cette 5e édition. Pour favoriser cette mise en relation entre les jeunes candidats et les recruteurs, l’ambassade finance le processus de préqualification et d’accompagnement des candidats, assurés par Mozaïk RH.

En savoir plus sur le programme Jobs for All (Mozaïk RH)

Les emplois francs
Lancée début avril, l’expérimentation des Emplois francs a été lancée dans 194 quartiers de la politique de la ville.
Elle vise à réduire le chômage qui sévit dans les quartiers populaires – où il est près de 3 fois plus élevé que la moyenne nationale –, et à lutter contre la discrimination à l’embauche. En effet, ce nouveau dispositif attribue une aide – jusqu’à 15 000 euros répartis sur trois ans pour un CDI – à toute entreprise ou association qui recrute un demandeur d’emploi, sans condition d’âge ni de qualification ni de durée, qui réside dans un quartier de la politique de la ville. Lire le dossier dédié aux emplois francs pour en savoir plus.

* Source : Observatoire national de la politique de la ville - Fiche 2017 sur La situation des jeunes des quartiers prioritaires sur le marché du travail

Crédit photo : Ambassade des Etats-Unis en France