L’hébergement de réfugiés chez les particuliers : « La France bienveillante en actes »

23 décembre 2016

Jeudi 22 décembre, à Villiers-sur-Orge (91), Emmanuelle Cosse a rendu visite à une famille qui accueille depuis deux mois un réfugié soudanais, professeur de mathématiques. Cet accueil est encadré par le dispositif « Elan » du Samu social, association retenue dans le cadre de l’appel à projets « Hébergement citoyen des réfugiés » lancée par la ministre du Logement.

Le dispositif Elan du Samu social

Retenu dans le cadre de l’appel à projets « Hébergement citoyen des réfugiés », le Samu social de Paris accompagnera 336 réfugiés en Île-de-France via son dispositif Elan.

A Villiers-sur-Orge, c’est une famille de cinq personnes qui accueille ainsi Hadjo, réfugié soudanais de 27 ans, depuis le mois d’octobre. Le dispositif Elan garantit une cohabitation sécurisée et de qualité à l’accueilli et aux accueillants, et propose un accompagnement renforcé pour faciliter l’insertion de la personne accueillie.



L’appel à projets « Hébergement citoyen des réfugiés »

Dans le cadre de l’appel à projet « Hébergement citoyen des réfugiés » lancée par la ministre du Logement et de l’Habitat durable, 11 associations ont été retenues pour organiser l’accueil chez des particuliers de 1360 réfugiés sur tout le territoire français.

Développé pour encourager et valoriser la mobilisation citoyenne, cet appel à projets apporte un soutien financier de l’État aux associations pour la mise en place d’un accompagnement professionnel et individuel de chaque réfugié pendant une durée d’un an. La contribution financière est à hauteur de 1 500 euros par réfugié accueilli sur une base annuelle.

L’hébergement des réfugiés chez les particuliers : résultats de l’appel à projets (30 novembre 2016)

Réfugié : de l’hébergement au logement