La politique de la ville a 40 ans

7 novembre 2018

1978 – 2018 : depuis 40 ans, la politique de la ville agit pour améliorer la vie des habitants des quartiers prioritaires. Née pour rétablir l’égalité républicaine, elle n’a cessé de se renouveler.

Défis importants, solutions innovantes

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, s’est rendue dans le Nord (59) mardi 6 novembre afin de penser l’avenir de la politique de la ville. L’occasion de revenir sur 40 ans d’opérations en matière de cohésion sociale, de cadre de vie, de renouvellement urbain, et d’emploi dans les quartiers prioritaires.

« Les défis des quartiers sont si importants que les habitants mettent en place des solutions innovantes  », a expliqué Jacqueline Gourault, à Lille, lors des journées nationales de la politique de la ville. Ce déplacement s’inscrit dans une série de manifestations locales et nationales, lancée le 6 octobre 2017 à l’occasion de la démarche « Les 40 ans de la politique de la ville, inventons les territoires de demain ». Au programme : présentations d’actions innovantes par des acteurs venus de toute la France ; visites de sites en métropole lilloise ; échanges autour des sujets d’actualité comme l’économie plurielles, l ‘empowerment… et réflexion sur les modes de faire et de penser afin d’être toujours plus proche des besoins des habitants.

Les acteurs sur le terrain
Acteurs locaux, associations ou entreprises, ils sont nombreux à agir quotidiennement dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Que ce soit dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées, comme l’association Mona Lisa ; la lutte contre le chômage avec l’entreprise 13 Avenir ou l’insertion des jeunes en milieu scolaire porté par l’Afev  ; ces acteurs de terrain participent à la cohésion et au développement de territoires qu’ils connaissent bien.

La politique de la ville fête ses 40 ans

La politique de la ville est apparue en mars 1977 avec les premières mesures « Habitat et vie sociale ». Créée il y a 40 ans pour réduire les inégalités entre les quartiers sensibles, aujourd’hui les quartiers prioritaires, et le reste du territoire, la politique de la ville n’a cessé d’évoluer. Tout du long, elle a concentré les moyens étatiques adaptés pour réduire les inégalités sociales et permettre une véritable cohésion des territoires. Si de nombreux défis restent à relever, on peut souligner pour l’année 2017/2018, la mise en place des emplois francs qui encourage l’embauche des habitants des quartiers ; le succès des programmes de réussites éducatives soit, un soutien éducatif, culturel, social et sanitaire aux 2-16 ans scolarisés dans un établissement situé dans un quartier prioritaire de la politique de la ville ou encore le lancement de la gestion urbaine de proximité (GUP), pour l’entretien des immeubles, des espaces collectifs, le développement du lien social et la tranquillité publique.

Télécharger le dossier « Les 40 ans de la politique de la ville - Inventons les territoires de demain »

Une série de rendez-vous thématiques

Afin de poursuivre cette démarche visant à promouvoir une autre image des quartiers, la ministre devrait se rendre à trois autres événements nationaux : à Lyon autour du thème de la culture dans les quartiers les 13 et 14 novembre ; à Arras les 3 et 4 décembre afin d’échanger sur l’engagement des professionnels au service de l’humain ; puis à Paris le 18 décembre afin de revenir sur l’évolution de la politique de la ville depuis les opérations Habitat et vie sociale (HVS) au nouveau programme national de renouvellement urbain.

Programme des trois événements nationaux en région