<a alt=Voir la vidéo" title="Crédits : " />

La rénovation des logements, un impératif social et écologique

22 février 2017

Plus de 20 % des ménages sont aujourd’hui concernés par la précarité énergétique en France. Mercredi 22 février, dans l’Oise, Emmanuelle Cosse est allée à la rencontre des acteurs œuvrant pour la rénovation énergétique des logements, pour un meilleur confort de vie des habitants.

La rénovation énergétique des logements, levier de lutte contre la précarité


Remplacement des menuiseries, isolation du plancher, remplacement de la chaudière, installation d’un nouveau système de ventilation… autant de travaux de rénovation que le propriétaire occupant d’une maison ancienne à Coudun (60) n’aurait pas pu se permettre sans l’aide financière du programme « Habiter mieux » et l’accompagnement par les bénévoles de l’association « Réseau Eco Habitat ».

Le programme « Habiter mieux »
Destiné aux propriétaires à faibles ressources, le programme « Habiter mieux » contribue à faire baisser les factures d’énergie autant qu’à faire progresser la transition énergétique et à créer des emplois. 100 000 logements rénovés grâce à « Habiter mieux », c’est l’objectif que s’est fixé l’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui pilote le programme, pour l’année 2017.


Emmanuelle Cosse a ensuite échangé avec les bénévoles, salariés et administrateurs du Réseau Eco Habitat au siège de l’association, à Margny-les-Compiègne avant de se rendre en Mairie pour rencontrer tous les acteurs locaux (élus, associations et citoyens) œuvrant au développement de la rénovation énergétique des logements.

L’association Réseau Eco Habitat
Réseau Eco habitat accompagne les familles dans toutes les étapes de leur projet de rénovation, des diagnostics à la recherche de solutions. L’association agit comme facilitateur en créant un lien opérationnel entre les bénévoles qui accompagnent les ménages, les services sociaux et les entreprises qui interviennent dans le projet de rénovation.

L’action du gouvernement pour lutter contre la précarité énergétique


Devant les acteurs, la ministre du Logement et de l’Habitat durable a rappelé les objectifs du gouvernement et de la loi de transition énergétique pour la croissance verte :

  • rénover énergétiquement 500 000 logements par an à compter de 2017 grâce au programme « Habiter mieux », dont au moins la moitié occupés par des ménages aux revenus modestes ;
  • réduire de 15% de la précarité énergétique d’ici 2020.


Le renforcement de l’appui aux copropriétés fragiles, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), les certificats d’économies d’énergie et le chèque énergie sont autant de mesures pour y parvenir.


« Nous devons entrer dans une nouvelle ère de l’habitat, plus ouvert, plus solidaire et plus résilient. » Emmanuelle Cosse