Les conseils pratiques pour trouver un logement

10 juillet 2017| Mis a jour le 29 août 2017

Futurs locataires, connaissez-vous les règles et les bonnes pratiques pour louer un logement en toute tranquillité ? Frais d’agence, encadrement des loyers, signature du bail, aides à la location, diagnostics obligatoires, état des lieux… Soyez au courant des exigences réglementaires en matière de location.

Des frais d’agence plafonnés

Pour trouver une location dans le parc privé, le particulier peut s’adresser à une agence immobilière. Parce que l’agence rend des services autant au bailleur qu’au locataire, la part des frais d’agence payés par le locataire est plafonnée. Les honoraires sont fixés en fonction de la surface du logement et ils ne peuvent excéder ceux payés par le propriétaire.

Tout comprendre sur les frais d’agence dans un logement privé

L’encadrement des loyers

Le saviez-vous ? A Paris, les loyers sont encadrés depuis le 1er août 2015 ; à Lille, depuis le 1er février 2017. Si vous souhaitez habiter l’une de ces deux villes, vérifiez que le loyer proposé ne dépasse pas le loyer de référence.

Mon loyer est-il trop élevé ? Je fais le test !

Dans les 28 agglomérations de France dites en « zone tendue », les hausses abusives des loyers au moment du renouvellement du bail ou du changement de locataire sont limitées chaque année par un décret.

Toutes les informations sur l’encadrement des loyers

Aides financières

En cas de difficulté à payer son loyer, la Caisse d’allocations familiales (CAF) peut octroyer l’allocation logement (AL) ou l’aide personnalisée au logement (APL) en fonction des ressources du locataire.

Renseignez-vous sur les différentes aides au logement

La signature du contrat de location, le dépôt de garantie et la caution

Une fois votre logement trouvé, la location est régie par un contrat écrit, le bail. Que doit contenir le bail, qui le rédige et a-t-il une durée limitée ? Pour se protéger, le bailleur peut exiger du locataire le paiement d’un dépôt de garantie ou l’engagement d’une personne tiers en tant que caution.

La signature du contrat de location et le dépôt de garantie sont encadrés par la loi. Renseignez-vous

En quoi consiste la caution pour une location ?

En cas de difficultés pour le locataire à trouver un garant, le dispositif Visale garantit aux bailleurs le paiement des loyers impayés durant les 3 premières années du bail.

Visale s’adresse à la fois aux salariés de plus de 30 ans
entrant dans un emploi et aux personnes de moins de 30 ans (jeunes salariés, non-salariés, chômeurs et étudiants, à l’exception des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents), devant se loger et qui ne peuvent fournir une garantie à leur bailleur. Ce service de cautionnement est gratuit pour le locataire comme pour le bailleur.

Toutes les informations sur le dispositif Visale

Les diagnostics obligatoires avant la signature du bail

Depuis le 1er juillet 2017, pour les logements construits avant 1975, le bailleur doit remettre à son locataire les diagnostics relatifs à l’installation électrique et à l’installation de gaz du logement.

C’est au bailleur du logement qu’appartient l’initiative de faire réaliser ces diagnostics.

En savoir plus sur les diagnostics obligatoires à la location

L’état des lieux : une étape obligatoire pour de meilleures relations entre propriétaires et locataires

Pièce par pièce, l’état des lieux constate l’état de conservation du logement loué. Mais quand et comment faut-il l’établir et combien coûte-t-il ?

Trouvez toutes les réponses à vos questions dans le document « Propriétaires, locataires, ne négligez pas l’état des lieux ».

Propriétaires, locataires, ne négligez pas l’état des lieux ! (PDF- 1.4 Mo)


Entretien et réparation du logement : qui s’occupe de quoi ?

Une fois installé dans votre logement, il faut l’entretenir ! Remplacement des ampoules, raccords de peinture sur les murs, entretien des radiateurs… qui s’occupe de quoi ?

Pour vous aider à y voir plus clair, le guide illustré « Votre habitat : qui répare, qui entretient ? » passe en revue les différentes parties du logement et détaille concrètement à qui, locataire ou propriétaire, reviennent les réparations et les gestes d’entretien les plus courants.

Votre habitat : Qui répare, qui entretient ? (PDF- 1.1 Mo)


En cas de litige locatif, que faire ?

En cas de litige locatif, vous pouvez faire appel à la commission départementale de conciliation (CDC) de votre département. Cette instance, composée à parts égales de représentants de bailleurs et de locataires, aide propriétaires et locataires à trouver une solution à leur conflit sans s’adresser à un juge.

Réglez vos litiges à l’amiable (PDF- 708.4 ko)