Maison individuelle : contrat de construction

Publié le lundi 23 septembre 2013

Le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) est le contrat que le maître d’ouvrage (le particulier) signe avec le constructeur qui dirige les travaux et fait éventuellement appel à des sous-traitants. Le contrat peut être avec ou sans fourniture de plan.

Régime juridique du contrat de construction d’une maison individuelle

23 septembre 2013 | Mis à jour le 27 septembre 2013

Les régimes juridiques du contrat de construction d’une maison individuelle

Le régime juridique du contrat de construction d’une maison individuelle varie selon que le constructeur fournit ou non le plan de construction.

Le régime juridique du contrat avec fourniture de plan s’impose lorsque :

- le constructeur propose ou fait proposer le plan et se charge de la construction ;

- le constructeur se charge de la construction d’après un plan fourni par un tiers à la suite d’un démarchage ou d’une publicité fait pour le compte du constructeur ;

- le constructeur fournit le plan directement ou indirectement et réalise une partie même minime des travaux.

Le régime juridique du contrat sans fourniture de plan s’impose au constructeur qui sans fournir même indirectement le plan, se charge au moins des travaux de gros oeuvre, de mise hors d’eau et hors d’air de l’immeuble.

Toute personne qui entreprend l’exécution de travaux exigeant la conclusion d’un contrat de construction de maison individuelle sans signer de contrat écrit ou sans avoir obtenu la garantie de livraison, peut être puni d’un emprisonnement de 2 mois à 2 ans et/ou d’une amende de 37 500 €