Maisons de santé pluridisciplinaires : Cécile Duflot engage le financement de 50 projets supplémentaires au sein des territoires ruraux

21 juin 2013 | Mis à jour le 20 août 2013


L’accès aux soins est un élément majeur pour la qualité de vie des habitants au sein des territoires. En France, si le nombre de médecins en France est dans la moyenne européenne, il existe d’importantes disparités territoriales.


En regroupant dans un même établissement une pluralité d’activités médicales et paramédicales et en offrant donc, en un lieu unique, un ensemble de services de santé, les maisons de santé pluridisciplinaires constituent une réponse à la fois aux besoins des habitants de certaines zones rurales, mais aussi à l’évolution des modes d’exercice souhaitée par de nombreux professionnels.


Sur les territoires peu denses, et en particulier dans les zones rurales, ces maisons de santé pluridisciplinaires permettent de favoriser le maintien des professionnels de santé et de l’accès aux soins pour les habitants.


Sensible au succès des initiatives de ce type qui se développent en France et attentive aux besoins des habitants en matière de services, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a décidé de renforcer le plan « maisons de santé », en engageant 5 millions d’euros supplémentaires qui permettront de lancer 50 nouveaux projets (en plus des 250 initiatives déjà financées). La ministre a confié à la Datar la mise en œuvre et le suivi de cette décision. Et sur le terrain, les Agences régionales de santé sont les interlocuteurs des porteurs de projet.


Par cette contribution en faveur du regroupement des professionnels de santé, Cécile Duflot apporte un soutien de l’État au pacte « territoire santé » présenté, en décembre dernier, par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, dans le cadre de la lutte contre la désertification médicale.


La présence et l’accessibilité aux services est une question est une condition essentielle pour la redynamisation des territoires. De nombreuses initiatives concrètes fonctionnent déjà, portées dans certains départements. L’État doit faciliter la mise en œuvre de solutions de ce type et contribuera au financement de ces projets pour assurer leur déploiement sur tout le territoire.


Télécharger le communiqué de presse (PDF - 69 Ko)