Mise en œuvre de plan de rénovation énergétique de l’habitat : Cécile Duflot et Delphine Batho président le premier comité de pilotage

15 mai 2013 | Mis à jour le 22 août 2013


Mercredi 15 mai, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, ont présidé le comité de pilotage chargé de la mise en œuvre du plan de rénovation énergétique des logements annoncé par le président de la République le 21 mars.


À l’occasion de ce comité de pilotage, les deux ministres ont réaffirmé leur ambition sur ce plan de rénovation énergétique des logements, qui met en œuvre l’engagement du président de la République de rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017, afin d’atteindre une diminution de 38 % des consommations d’énergie à 2020. Cet objectif répond à une triple ambition : il s’agit d’une nécessité environnementale (lutter contre le dérèglement climatique) et sociale (lutter contre la précarité énergétique) mais aussi d’un formidable levier de sortie de crise. Ce plan de rénovation énergétique des logements constitue l’un des axes prioritaires de la transition énergétique, pour plus de pouvoir d’achat des ménages, plus de compétitivité des entreprises, plus d’innovation et de création d’activité économique.


Toutes les institutions impliquées dans la mise en œuvre de ce plan sont représentées dans le comité de pilotage organisé sous l’égide des deux ministres : la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages, la Direction générale de l’énergie et du climat, l’Ademe, l’Anah, l’Anil, et également des représentants des services déconcentrés de l’État (Directions départementales des territoires et Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement).


Les collectivités locales (ARF, ADF, ADCF, AMF) sont également représentées, car de nombreuses régions, départements, intercommunalités ou communes sont déjà très impliqués et ont déjà lancé, parfois depuis plusieurs années, des démarches proactives et innovantes, notamment dans le cadre d’un Agenda 21, d’un Plan climat énergie territorial (PCET), d’un Schéma régional climat air énergie (SRCAE) ou d’un Programme local de l’habitat (PLH).



Télécharger le communiqué de presse - ( PDF - 51.7 ko )