Mobiliser les acteurs vers un logement abordable, écologique et de qualité

6 mars 2017 | Mis à jour le 7 mars 2017

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, s’est déplacée dans l’Ain et le Rhône, le 6 mars 2017, pour aller à la rencontre des acteurs de la construction du logement et de l’immobilier. Objectif : saluer les acteurs et encourager les initiatives dans le domaine du logement abordable et durable.

Améliorer le cadre de vie en favorisant l’habitat et l’aménagement durables

Dans l’Ain, Emmanuelle Cosse a visité plusieurs opérations de réhabilitation à Bourg-en-Bresse dont « Eden », une résidence mixte de logements sociaux et de commerces, l’ancienne prison Jouvent transformée en logements ainsi qu’une opération de rénovation urbaine à Oyonnax qui pilote depuis 2009 le projet « opération isolée quartier de la Forge ». Ce projet a profondément métamorphosé le quartier avec la réhabilitation de 347 logements, la démolition de 45 logements sociaux, l’aménagement des espaces publics contribuant à leur désenclavement.


Reconversion de l’ancienne prison Jouvent en logements

Ancien palais des Ducs de Savoie puis maison d’arrêt, la parcelle de 1000 m2 du site de « la conciergerie » a fait l’objet d’un programme d’investissement immobilier privé mené par M. P. Jouvent. Situés au centre-ville de Bourg-en-Bresse, la trentaine d’appartements de standing sera vendue environ 3800 €/m². Le projet est lauréat du prix « Approches urbaines promoteur » et du prix spécial du jury décernés dans le cadre des challenges de l’habitat innovant 2017 organisés par la fédération française du bâtiment. La prise en compte des contraintes architecturales a été récompensée. La livraison des trente logements de 50 à 205 m² est prévue fin 2017.


La ministre a ensuite signé le protocole ANRU de préfiguration des projets de renouvellement urbain du Haut Bugey tout en soulignant l’importance de la nécessaire « transformation profonde » de ces quartiers :

« Toutes ces actions s’inscrivent dans l’ambition qui est celle du Gouvernement depuis 2012, mais aussi celle des collectivités qui s’impliquent dans les projets de renouvellement urbain, visant à lutter contre la ségrégation. Cette ambition ne s’arrête pas au logement, car on ne change pas un quartier sans y construire de nouveaux établissements scolaires, des lieux culturels, des zones d’activité, des commerces ».

La réforme de la géographie prioritaire a classé les quartiers de la Plaine - la Forge et du Pré des Saules parmi les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville, Il s’agit ainsi de transformer les quartiers de près de 6 000 habitants, d’améliorer leur cadre de vie en favorisant un habitat et un aménagement durables. Le protocole signé, le 6 mars 2017, doit permettre d’inscrire le quartier de la Plaine comme un pôle de proximité, complémentaire du centre-ville, en permettant aux habitants qui le souhaitent de reste à proximité du cœur de ville et en diversifiant l’habitat pour favoriser la mixité sociale. Le quartier de la Forge, dans lequel des opérations de requalification architecturale et de rénovation énergétique s’achèvent, constituera un quartier résidentiel bénéficiant d’un environnement de qualité.


« La concertation et le travail avec les conseils citoyens, avec qui j’aurais le plaisir d’échanger dans quelques instants, est la clé de voûte des projets de rénovation urbaine. (…) Ainsi, je suis ravie de la montée en puissance des conseils citoyens. Il y en aujourd’hui plus de 1 100 qui prennent pleinement par à la définition des politiques locales ».

« Vivre mieux avec plus d’espaces verts et de confort énergétique »

Emmanuelle Cosse s’est ensuite rendue dans le Rhône où elle a pu visiter des opérations en cours de la Fédération d’ « Habitat et Humanisme » comme un container recyclé en logement dans le cadre du projet « Passerelle », favorisant l’autonomie et la réinsertion des plus fragiles.


Elle s’est ensuite déplacée sur le site de la résidence sociale Pélisson d’Est Métropole Habitat qui bénéficie d’une opération labellisée « BBC Rénovation » de ses 300 logements.