Communiqué de presse

Mobilités jeunes en zone rurale : 24 missions locales équipées de simulateurs de conduite pour 1 300 jeunes accompagnés

Publié le 07/04/2021

La mobilité des jeunes en zone rurale est un levier essentiel pour leur permettre une égalité d’accès à la formation, à l’emploi et, dans l’ensemble, à une vie sociale et culturelle plus épanouie et autonome.

Plusieurs actions de l’Agenda rural, feuille de route du Gouvernement en faveur des territoires ruraux, visent à faciliter l’accès des jeunes au permis de conduire.

Le simulateur de conduite est un des moyens de parvenir à cet objectif en permettant à des jeunes de s’entraîner virtuellement à la conduite, autant qu’ils le souhaitent. L’objectif est ainsi d’augmenter le taux de réussite à l’examen, de limiter les abandons et de réduire le coût du passage du permis de conduire.

Après une période d’expérimentation en 2019 et une évaluation positive du dispositif, la généralisation de ce dernier a été décidée dans le cadre de l’Agenda rural.

En réponse à un appel à manifestation d’intérêt lancé en février 2021 par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), en partenariat avec la Délégation à la sécurité routière (DSR) et l’Union nationale des missions locales (UNML), une première vague de 24 missions locales vient d’être sélectionnée pour un accompagnement financier de l’acquisition d’un ou de plusieurs simulateurs de conduite et l’animation du dispositif sur deux années à hauteur de 20 000 euros maximum. Une seconde vague de candidatures est attendue d’ici juin 2021.

Situées dans 24 territoires ruraux, ces missions locales, en tant que service public territorial de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, pourront ainsi offrir un accompagnement personnalisé à environ 1 300 jeunes.