Communiqué de presse

Nadia Hai dévoile la liste des 45 quartiers identifiés pour le déploiement des bataillons de la prévention

Publié le 02/04/2021

Réuni le 27 mars sous la présidence du Premier ministre, le premier comité de suivi du Comité interministériel des Villes (CIV) a été l’occasion de s’assurer de la bonne mise en œuvre des mesures annoncées à Grigny le 29 janvier dernier. Parmi ces mesures figure la mise en place de bataillons de la prévention avec le recrutement de 300 éducateurs spécialisés et 300 médiateurs sociaux.

Le Premier ministre a approuvé la volonté de Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville, d’accélérer le calendrier de mise en place de ces bataillons : 300 éducateurs et médiateurs seront mobilisés avant le 14 juillet et les 300 restants avant la fin du mois d’octobre. 

Nadia Hai se félicite de cette accélération et dévoile la liste des 45 quartiers identifiés pour le déploiement de ces bataillons : ces 45 quartiers sont répartis dans 28 départements, en Outre-mer comme en métropole.  Ils ont été identifiés suivant plusieurs critères : l’ampleur du quartier (nombre d’habitants et poids des jeunes), le degré de décrochage des jeunes (décrochage scolaire, vis-à-vis de l’emploi…), le niveau de difficultés socioéconomiques des familles et les synergies possibles avec les dispositifs de la politique de la Ville. 

Nous ne pouvons lutter efficacement contre la recrudescence des violences entre jeunes que sur nos deux jambes : avec d’un côté la sanction et de l’autre la prévention. La prévention n’est définitivement pas une option mais notre meilleur filet de protection contre la délinquance juvénile. La mobilisation de 600 éducateurs de rue et médiateurs sociaux dans le cadre de bataillons de la prévention va nous permettre d’aller chercher les jeunes en difficulté et de les reconnecter à ce qui fonde notre société avec une idée simple : l’écoute de l’éducateur est tout aussi importante que la peur du gendarme.

Nadia Hai

Le profil socioéconomique de ces quartiers identifiés en fait des terreaux privilégiés de déploiement des bataillons de la prévention : 

  • Des quartiers d’ampleur 

900 000 habitants au total, 
120 000 jeunes âgés entre 11 et 25 ans.

  • Des phénomènes de décrochage des jeunes inquiétants

3 jeunes sur 10 ni en emploi ni en formation, 
1 demandeur d’emploi sur 6 a moins de 26 ans. 

  • Des familles en difficultés

1 famille sur 2 en dessous du seuil de pauvreté,
1 famille sur 5 est monoparentale,

  • Des réelles synergies avec les outils de la politique de la ville

42 quartiers concernés par un programme de renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU,
36 quartiers concernés par un renforcement des moyens éducatifs dans le cadre des cités éducatives.

 

Nadia Hai a demandé aux préfets de confirmer le besoin et d’organiser, territoire par territoire, la concertation nécessaire au bon déploiement de la mesure. A l’issue de cette concertation qui doit s’achever le 23 avril, Nadia Hai engagera une phase de contractualisation avec les collectivités et structures porteuses de ce renforcement inédit des moyens de la prévention spécialisée et de la médiation sociale pour lequel le ministère de la Ville mobilisera 26 millions d’euros de crédits étatiques.