Plan « Investir pour la France » : un effort sans précédent en faveur de la transition écologique et du désenclavement des territoires

9 juillet 2013 | Mis à jour le 22 août 2013


Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, se félicite des annonces faites par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à l’université Jussieu-Pierre et Marie Curie, concernant le plan d’investissements d’avenir sur dix ans.


L’engagement du gouvernement pour le logement et la rénovation énergétique de l’habitat a été confirmé après les annonces faites par le Président de la République le 21 mars 2013, à Alfortville. Avec des moyens amplifiés pour les secteurs du bâtiment durable et de la ville durable, le nouveau Programme d’investissements d’avenir (PIA) vient renforcer cette volonté.


Cécile Duflot tient à souligner l’ambitieux volet annoncé pour le transport. Dans la droite ligne des arbitrages rendus le 6 mars 2013 à propos du Nouveau Grand Paris, le Premier ministre a clairement réaffirmé la priorité accordée par le Gouvernement à l’amélioration des services et des réseaux de transports existants, que les Français utilisent au quotidien. Cette priorité constitue un positionnement fort en faveur de la transition écologique et de l’égalité et du désenclavement des territoires.


En plus des financements mobilisés pour le Nouveau Grand Paris (environ 1,5 milliard d’euros par an), le Gouvernement va donc investir plus de 5 milliards d’euros par an pour moderniser les transports sur les territoires. D’ici à 2030, deux tiers de cet effort seront consacrés à la transformation des réseaux, des infrastructures et des services de transports existants.


Ainsi, le matériel roulant des lignes Intercités, qui maillent tout le territoire, sera totalement renouvelé entre 2015 et 2025 : une première enveloppe d’au moins 500 millions d’euros sera engagée dès cet été pour le remplacement des anciennes locomotives diesel et des voitures à compter de 2015. Suivra ensuite, en 2018-2019, le remplacement de la totalité des anciens trains Corail.


Plus globalement, Cécile Duflot souligne l’avancée majeure que constitue le fléchage, vers la transition écologique, de plus de la moitié de l’enveloppe de 12 milliards d’euros du nouveau programme d’investissements d’avenir. Ainsi, plus de 6 milliards d’euros seront « éco-conditionnés », c’est-à-dire qu’ils seront exclusivement dédiés au financement de projets innovants qui contribuent à la transition écologique : recherche en matière d’énergies renouvelables, réseaux intelligents pour l’efficacité énergétique, programmes de santé, développement de transports propres, projets d’aménagement urbain durable (« éco-cités »), production de biens de consommation courantes peu gourmands en énergie, etc.


Télécharger le communiqué de presse - ( PDF - 66.2 ko )
Télécharger le dossier de presse - ( PDF - 625.1 ko )