Premières rencontres nationales des Maisons de services au public

11 octobre 2017

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires a lancé la première édition des rencontres nationales des Maisons de services au public (MSAP) le 10 octobre 2017. Cette journée a permis d’insister sur la pérennisation, le renforcement et l’extension de ces espaces de services présents sur tout le territoire français.

Les premières rencontres nationales : des moments d’échanges et de partage

Les rencontres nationales des Maisons de services au public ont réuni pour la première fois tous les acteurs concernés par le dispositif. Étaient présents les élus locaux, les agents des maisons ainsi que les opérateurs nationaux.

L’événement a permis d’insister sur l’importance des Maisons de services au public qui, en plus de créer du lien social, permettent à tous les usagers de disposer d’espaces mutualisés de services au plus près de chez eux.


« Cette journée est l’occasion d’annoncer la pérennisation du dispositif, son renforcement pour aller vers plus de qualité de service et son extension pour aller vers toujours plus de proximité. »
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires

La journée a été rythmée par plusieurs temps de partages et d’échanges organisés sous la forme de tables rondes et d’ateliers thématiques. Plusieurs sujets ont été abordés : la médiation numérique et sociale, l’accès aux services dématérialisés pour tous, les nouveaux services etc.

Des services au plus près des besoins des usagers

Les 1 150 maisons de services au public sont implantées sur tout le territoire, notamment en zones rurales et dans quelques quartiers de la politique de la ville. Elles offrent aux habitants une aide de qualité et un accompagnement de proximité dans leurs démarches de la vie quotidienne : aides et prestations sociales, emploi, insertion, retraite, énergie, prévention santé, accès aux droits, mobilité, vie associative… 

Plusieurs services de proximité de grands opérateurs publics, comme EDF, la Sécurité sociale ou encore La Poste, sont regroupés en un lieu unique. Ces services sont adaptés aux besoins de la population et dépendent aussi des partenariats tissés avec les acteurs locaux. Grâce à ce dispositif, les habitants peuvent par exemple faire leurs démarches administratives ou encore se faire aider pour rédiger leur CV.

Rencontres nationales des Maisons de services au public - Dossier de presse (10 octobre 2017)
Discours de Jacques Mézard - Premières rencontres nationales des Maisons de services au public

Les lauréats du Grand prix des Maisons 2017

Les lauréats du Grand prix des Maisons 2017 ont été annoncés à l’occasion des premières rencontres nationales des Maisons de services au public. Trois projets ont été récompensés :

  • 1er lauréat : la maison de services au public de Mézière-en-Brenne avec son projet « Brenne box » a créé un cyber-espace, un lieu de coworking pour favoriser les échanges et un fablab pour permettre aux entrepreneurs de faire émerger de nouvelles idées ;
  • 2e lauréat ex aequo : la maison de services au public d’Ayen qui a mis en place« Ecosyst’M, le covoiturage de proximité » adossé à une monnaie locale, et qui favorise la mobilité pour une population isolée tout en développant l’économie locale auprès des commerces partenaires ;
  • 2e lauréat ex aequo : la maison de services au public de Bellencombre qui a développé « la mobilité inversée », un système qui s’appuie sur une épicerie solidaire itinérante pour amener les services de la Maison au plus près des habitans isolés.

Brenne box 
Ecosyst’M 
La mobilité inversée

Crédit photo : M. Khalfi