Prix des logements : quels facteurs expliquent leur disparité au sein et entre les aires urbaines ?

Noter cette publication

6303

Prix des logements : quels facteurs expliquent leur disparité au sein et entre les aires urbaines ?

7 avril 2015

Format : A4 - brochure 60 pages

Le prix des logements a augmenté de 60 % hors inflation entre 2000 et 2012 en France métropolitaine, avec une augmentation
différenciée selon les localisations qui a renforcé les disparités entre zones urbaines.

Le marché du logement français est caractérisé par une forte hétérogénéité qui se décline à la fois dans la diversité des types de biens échangés et dans la variabilité spatiale des prix, autant entre grandes aires urbaines qu’au sein d’une même aire urbaine.

L’existence de ces différentes dimensions affectant les prix de l’immobilier complexifie l’analyse des marchés de l’immobilier, notamment les comparaisons entre zones géographiques et l’étude de l’évolution temporelle des prix. Dans ce contexte, cette étude analyse les disparités entre aires urbaines et leur évolution récente. Le recours à la méthode des prix hédoniques pour différencier le prix de chaque composante du logement (caractéristiques propres mais aussi localisation) permet de comparer les niveaux de prix par aire urbaine toutes choses égales par ailleurs.

Les résultats de l’étude fournissent des valeurs chiffrées précisément et donnent ainsi des informations sur les facteurs qui déterminent la disparité des prix.

Télécharger la publication (PDF - 11.1 Mo)