Urbanisation et consommation de l’espace, une question de mesure

Noter cette publication

5362

Urbanisation et consommation de l’espace, une question de mesure

30 mars 2012

Format : A4 - journal 106 pages

La loi portant engagement pour l’environnement vise notamment à « développer un urbanisme économe en ressources foncières et énergétiques ». L’artificialisation des sols pour le développement des fonctionnalités urbaines et économiques aux dépens des espaces agricoles, naturels ou seminaturels, est donc au coeur des problématiques du Grenelle, et des enjeux de préservation de la biodiversité et d’un développement durable, robuste et solidaire.

Pour répondre à ces exigences et compléter les outils de compréhension et d’action des acteurs concernés par cet enjeu, le Commissariat général au développement durable a recueilli quinze contributions d’experts et de statisticiens. Autour du concept de l’étalement, en lien avec la question du modèle urbain et de son évolution, les auteurs donnent des clés de compréhension du processus d’artificialisation ainsi qu’un état des lieux statistiques de ces effets en termes de logement, de transports, de risques et de biodiversité. Ils proposent enfin des sources d’information et des indicateurs possibles pour en observer l’évolution et pouvoir ainsi agir en conséquence afin de réussir l’alliance complexe du développement urbain et du respect de la biodiversité, dans le cadre notamment des documents d’urbanisme conformément aux dispositions de la loi dite Grenelle 2.

Cette revue, loin d’être exhaustive, met en lumière des idées, parfois concurrentes. Elle dresse un état des lieux transversal, et à différentes échelles territoriales, des effets des processus de développement urbain dans le temps. Elle propose enfin des outils de mesure illustrés par des expérimentations, qui sont autant de contributions à l’élaboration d’une connaissance nécessaire pour éclairer une ambition collective.

Télécharger la publication (PDF - 3.4 Mo)