Réactivation du Plan Grand Froid : 29 départements en niveau d’alerte Grand Froid pour l’hébergement des sans-abri

21 février 2018 | Mis à jour le 23 février 2018

Une grande partie du territoire national va connaître à partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin de la semaine prochaine un refroidissement rapide des températures. Face à cette situation, le plan hivernal déclenché le 1er novembre par Jacques MÉZARD, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien DENORMANDIE secrétaire d’État auprès du ministre franchit de nouveau l’alerte Grand Froid comme ce fut le cas début février. 29 départements activent dès aujourd’hui, mercredi 21 février le plan Grand Froid afin d’ouvrir de nouvelles places et renforcer la veille sociale et les maraudes.

Un effort sans précédent de l’Etat pour l’hébergement des plus démunis

 La progression du nombre de personnes sans domicile fixe est une réalité depuis des années, à laquelle nous devons collectivement faire face.

Face à cet enjeu de solidarité nationale, l’État a ouvert et finance 146 000 places d’hébergement d’urgence depuis le 1er novembre sur l’ensemble du territoire. En outre, avec l’arrivée de vagues de froid, 37 départements avaient activé début février le plan « Grand Froid », qui s’est traduit par 3000 places supplémentaires temporaires. Ces places seront réactivées autant que nécessaires pour faire face aux conditions climatiques et mettre à l’abri les plus démunis.

Au total, au 18 février, 149 000 places d’hébergement d’urgence étaient ouvertes et financées par l’État en France. C’est 15 000 de plus que l’an dernier. Jamais aucun gouvernement n’a fait autant en la matière.

Sur le plan budgétaire, cette priorité gouvernementale se traduit par un engagement de l’État de près de 2 milliards d’euros pour l’hébergement d’urgence en 2017, dont plus de 90% vont vers les associations et les acteurs de l’hébergement et de l’insertion. Pour 2018, le budget consacré à l’hébergement est en hausse de 11% par rapport à la loi de finances initiale 2017.

Ré-activation du plan Grand Froid dans 29 départements à partir d’aujourd’hui

Les conditions climatiques augmentent les facteurs de risques pour la santé des personnes sans domicile et rendent donc nécessaire d’adapter l’aide. En fonction des températures ressenties et de la situation locale, le préfet peut décider d’activer le plan Grand Froid dans son département.

L’activation opérationnelle du plan permet l’intensification des maraudes, un renforcement des équipes du 115, l’allongement des horaires d’ouverture des accueils de jour et de nuit et l’ouverture si besoin de places supplémentaires.

A l’issue d’une nouvelle visio-conférence avec les 13 préfets de région, le ministère de la Cohésion des territoires indique que le plan Grand Froid est réactivé dans 29 départements, représentant 2678 places exceptionnelles.

En Ile-de-France, le nombre de places supplémentaires dans le cadre du plan Grand Froid est de 1 558 dont 937 places à Paris. Ces places s’ajoutent aux 3 889 ouvertes dans le cadre du plan hiver depuis le 1er novembre.

L’ensemble des services de l’État reste mobilisé pour répondre aux situations collectives et individuelles problématiques liées à cette vague de froid et en collaboration avec toutes les collectivités locales concernées.

Liste des 29 départements :

Aisne, Ardèche, Ardennes, Cantal, Charente, Corrèze, Eure, Jura, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Haute-Marne, Maine-et-Loire, Meuse, Nord, Oise, Rhône, Seine-Maritime, Deux-Sèvres, Haute-Vienne, Pas-de-Calais, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise.