Ruralité

Publié le mercredi 20 septembre 2017

La Conférence nationale des territoires vise à faire de la lutte contre les fractures territoriales une priorité nationale. Les enjeux sont notamment de répondre aux défis des "nouvelles ruralités" et de montrer que les campagnes sont des territoires d’opportunités.

Des dispositifs spécifiques aux territoires ruraux

20 septembre 2017

Contrat de ruralité, zone de revitalisation rurale, maison de santé pluriprofessionnelles... plusieurs types de dispositifs sont mis en place dans les territoires ruraux.

Des dispositifs spécifiques aux territoires ruraux

Des dispositifs spécifiques aux territoires ruraux - A. Bouissou / Terra

Le contrat de ruralité

À l’instar des contrats de ville, le contrat de ruralité coordonne les moyens financiers et prévoit l’ensemble des actions et des projets à conduire en matière d’accessibilité aux services et aux soins. Il envisage aussi le développement de l’attractivité, la redynamisation des bourgs-centres, la mobilité, la transition écologique ou encore la cohésion sociale.


Les contrats de ruralité sont signés entre l’État, représenté par le préfet du département et les présidents de pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) ou encore d’établissement public de coopération communale.


216 millions du Fonds de soutien à l’investissement local (FSIL) sont dédiés aux contrats de ruralité pour la période 2017-2020.




Le contrat de ruralité

Les zones de revitalisation rurale

Le dispositif de zone de revitalisation rurale (ZRR) a pour objectif d’aider les territoires ruraux à travers la mise en place de mesures fiscales et sociales. Il s’agit notamment de concentrer les mesures d’aide de l’état au bénéfice des entreprises créatrices d’emplois dans les zones rurales peu peuplées et touchées par le déclin démographique ou encore économique.


Depuis le 1er juillet 2017, pour être classé en ZRR, les établissements publics de coopération intercommunale doivent :

  • une densité de population inférieure ou égale à la médiane des densités par EPCI ;
  • un revenu fiscal par unité de consommation médian inférieur ou égal à la médiane des revenus fiscaux médians.

Zones de revitalisation rurale

Les Maisons de services au public

Les Maisons de services au public sont implantées en zones rurales et périurbaines pour répondre aux besoins des citoyens éloignés des opérateurs publics. Leur mission est d’aider les usagers dans leurs démarches de la vie quotidienne : prestations sociales ou accès à l’emploi, transports, énergie, prévention santé, accompagnement à l’entrepreneuriat, services postaux…

 



Voir le site des Maisons de services au public

Les Maisons de santé pluriprofessionnelles

L’objectif de ces maisons est d’attirer et de maintenir les médecins en zones sous-dotées ou fragilisées en offre de soin et plus largement de lutter contre la désertification médicale. Grâce à une meilleure coordination entre les médecins, les Maisons de santé pluriprofessionnelles améliorent la qualité et l’efficience des soins.