Signature du premier contrat de développement territorial du Nouveau Grand Paris

28 octobre 2013| Mis a jour le 14 novembre 2013

Le 28 octobre 2013, Cécile Duflot s’est rendue au sud de Paris, dans le Val-de-Marne, pour la signature du contrat de développement territorial (CDT) Campus Sciences et Santé. Ce premier CDT du Nouveau Grand Paris permettra la formation d’un réseau économique fort sur un territoire riche de grandes infrastructures de santé.

Le contrat de développement territorial campus sciences et santé regroupe huit communes : Arcueil, Cachan, Gentilly, le Kremlin-Bicêtre, Villejuif, l’Haÿ-les-Roses, Fresnes (Val-de-Marne) et Bagneux (Hauts-de-Seine).

Ce territoire de 237 000 habitants compte plusieurs grands équipements de santé (institut Gustave Roussy, hôpitaux Paul Brousse et Paul Guiraud, CHU de Bicêtre) et d’enseignement supérieur (École spéciale des travaux publics et ENS de Cachan).

Développer un biocluster santé francilien

Le CDT Campus Sciences et Santé vise à favoriser le développement du biocluster santé francilien, c’est-à-dire un réseau homogène composé d’équipements de santé et de pôles de recherche. Ce biocluster prend appui sur les pôles d’excellence en recherche et soins, en cancérologie, ou en neurosciences, déjà en place sur le territoire.

Pour consolider le site, le CDT prévoit le renforcement des pôles de formation supérieure et de recherche. Par ailleurs, un partenariat est engagé avec l’agence régionale de santé (ARS) pour travailler plus largement sur les enjeux de développement des activités de santé sur le territoire (besoins en santé, besoins du personnel de santé).

Penser durable

Le contrat prend également en compte les enjeux de développement durable : il se fixe ainsi l’objectif d’un emploi pour un actif résidant sur le territoire, au terme des 15 années du CDT, de la préservation d’activités économiques diversifiées (artisanat, PME-PMI) et du maintien des populations locales.
Le contrat assure également le développement d’équipements nécessaires au bien-être de la population : crèches, écoles, commerces de proximité… Il prévoit aussi la construction de 1 700 logements par an pendant 15 ans, dans un souci de mixité sociale puisqu’une part de ce projet est dédiée à l’habitat social (36 % de production sur le Val de Bièvre et 25 % à Bagneux).


La construction du Grand Paris Express augmentera l’attractivité du territoire, avec 6 nouvelles gares dans le périmètre du CDT. Et le développement du futur métro automatique favorisera un développement urbain important, mixte et équilibré. Le Campus Sciences et Santé sera ainsi desservi par la ligne 15 (ligne rouge), qui sera la première ligne du futur métro automatique du Grand Paris Express à être construite. Elle sera achevée en 2020. Le Campus sera également desservi par le prolongement de la ligne 14.

Les 12 projets CDT validés :

À ce jour, 12 projets de CDT ont déjà été validés et soumis à enquête publique avant mise en signature :

Les CDT englobent 21,5 % de la population francilienne et proposent des projets favorisant la construction de logements, le développement durable, le développement économique et culturel sur leur territoire.