Toulouse Métropole : les projets de renouvellement urbain se poursuivent dans quatre nouveaux quartiers

8 avril 2019| Mis a jour le 9 avril 2019

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, s’est rendu ce 8 avril en Haute-Garonne, à Toulouse, à l’occasion de la signature de la convention de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) qui permet à quatre nouveaux quartiers de Toulouse Métropole d’engager des projets de renouvellement urbain.

Transformer en profondeur les territoires et améliorer la qualité de vie des habitants, telle est l’ambition du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) qui mobilise des moyens de l’État par le biais de l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), ainsi que les collectivités territoriales. A Toulouse, le projet concerne quatre quartiers de la Métropole : Grand Mirail, Empalot, Les Izards, mais aussi le Val d’Aran Poitou à Colomiers.

Lors de ce déplacement, le ministre Julien Denormandie, chargé de la Ville et du Logement s’est rendu dans le quartier du Grand Mirail qui a bénéficié et qui bénéficie toujours du NPNRU, et du plan Initiative Copropriétés. 

Signature de la convention ANRU

En présence de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, d’Olivier Klein, président de l’ANRU, et Valérie Mancret-Taylor, directrice de l’ANAH, le ministre Julien Denormandie a signé la convention NPNRU et la convention ANAH. Au total, l’ANRU apporte une subvention de 276 millions d’euros, sur 1 milliard d’euros d’investissement total. 

Pour rappel, la ville de Toulouse a bénéficié d’un premier projet de rénovation urbaine subventionné par l’ANRU sur les quartiers Empalot et Grand Mirail (Bellefontaine, Reynerie, Bagatelle, La Faourette, Papus, Tabar et Bordelongue).

Les projets de renouvellement urbain 

Pour les trois nouveaux quartiers conventionnés intégrés au NPNRU, le programme de renouvellement urbain à l’horizon 2025 couvre les secteurs de l’habitat, les équipements publics, commerces et activités et les espaces publics.

Mirail Université

 Il est par exemple prévu :

  • La construction de logements neufs dans le secteur Vergers et Castalides,
  • La construction d’un équipement public mutualisant le centre social associatif « Alliances et Cultures », l’Accueil Jeunes de la Ville de Toulouse et le local de vie du pôle territorial Sud,
  • La constitution de parcours piétons continus à l’intérieur du quartier, le long des voiries, et vers le métro.

Trois-Cocus

 Il est par exemple prévu :

  • La résidentialisation de 359 logements
  • La création d’un Espace Seniors, de locaux associatifs et tertiaires
  • La construction d’un Pôle Jeunesse ouvert sur la place des Trois Cocus
  • La création de liaisons piétons-cycles entre Adoma, le parc, et le centre commercial

Le Grand Val d’Aran

Au Grand Val d’Aran, il est par exemple prévu :

  • Le développement d’une résidence sociale pour seniors au cœur du quartier
  • Une augmentation de l’offre de 120 places de parking supplémentaire sur le parking communal souterrain situé sous le centre commercial ouest
  • La relocalisation des professionnels de santé (Kiné, médecins, laboratoire, etc….) dans le POLE SANTE, qui sera situé en rez-de-chaussée de la Résidence Senior

Communiqué de presse - Un milliard d’euros d’engagement financier pour la rénovation urbaine de Toulouse Métropole (8 avril 2019)

Crédit photo principale : ANRU