Un engagement continu de l’Etat auprès des publics fragiles

21 décembre 2017| Mis a jour le 29 décembre 2017

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont inauguré le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) Catherine Booth à Paris, jeudi 21 décembre 2017. A cette occasion et au milieu de la trêve hivernale, les deux ministres ont rappelé l’engagement continu du gouvernement pour le logement des publics les plus fragiles.

Le centre d’hébergement et de réinsertion sociale Catherine Booth : 113 résidents hébergés après 36 mois de rénovation

Situé à Paris, dans le quartier multiculturel Oberkampf-Ménilmontant, le centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) Catherine Booth de la fondation Armée du Salut a rouvert ses portes. Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont inauguré ensemble la résidence, après 36 mois de rénovation.

Le centre permet aujourd’hui aux 113 résidents de vivre dans des chambres dignes, de disposer d’espaces collectifs et de travail adaptés, et de programmes de réinsertion sociale en partenariat avec la ville de Paris.

Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale proposent à des familles, des couples, des personnes seules ou des personnes à mobilité réduite, des solutions temporaires d’hébergement collectif. Les résidents disposent d’un accompagnement social, destiné à les aider à retrouver leur autonomie personnelle et sociale.

Comprendre les solutions d’hébergement et de logement pour les personnes sans domicile en une infographie

Le plan « Logement d’abord » : accélérer l’accès au logement des plus démunis

Le dispositif « Logement d’abord » consiste à attribuer avant toute chose un logement stable aux personnes sans domicile. 

Le plan « Logement d’abord » est au cœur de la Stratégie logement portée et annoncée par le gouvernement le 20 septembre 2017, visant à remettre le logement au cœur des enjeux de cohésion territoriale.

La stratégie logement poursuit trois grands objectifs :

  • Construire plus, mieux et moins cher ;
  • Répondre aux besoins de chacun ;
  • Améliorer le cadre de vie.



Les 5 priorités de ce plan sont :

  • Produire et mobiliser plus de logements abordables et adaptés aux besoins des personnes sans-abri et mal logées.
  • Promouvoir et accélérer l’accès au logement et faciliter la mobilité résidentielle des personnes défavorisées.
  • Mieux accompagner les personnes sans domicile et favoriser le maintien dans le logement.
  • Prévenir les ruptures dans les parcours résidentiels et recentrer l’hébergement d’urgence sur ses missions de réponse immédiate et inconditionnelle.
  • Mobiliser les acteurs et les territoires pour mettre en œuvre le principe du Logement d’abord.

Le gouvernement mobilisé pendant la période hivernale

Le ministre de la Cohésion des territoires et le secrétaire d’Etat, ont déclenché le 1er novembre 2017 le « plan hivernal ». Pour cela, les préfets ont été sollicités pour mettre en place un cadre de concertation dans chaque département mobilisant :

  • les acteurs de la veille sociale, de l’hébergement et du logement social ;
  • les collectivités.

Dans cette optique, Jacques Mézard et Julien Denormandie ont mis en place un dispositif de suivi régulier avec les préfectures, en organisant des remontées hebdomadaires via une vidéo-conférence, voire quotidiennes en cas de grand froid. L’objectif : faire un point régulier sur la situation observée dans chaque région et les mesures déployées pour héberger les personnes à la rue.

En moyenne, chaque jour tout au long de l’année, 125 000 places sont mobilisées pour l’hébergement d’urgence.

Transparence hébergement : consulter l’évolution du nombre de places hivernales et pérennes ouvertes chaque année

Lire le communiqué de presse