Actualité

Avenir Montagnes : accompagner les territoires de montagne

Publié le 27/05/2021

Accompagner les territoires de montagnes dans la mise en oeuvre d'une stratégie de développement touristique adaptée aux enjeux des transitions écologiques et de la diversification touristique, tel est l'objectif du plan Avenir Montagnes lancé de jeudi 27 mai, en Savoie, par le Premier ministre Jean Castex.

Avenir Montagnes est le fruit d’un intense travail de concertation et a été conçu avec la participation active de tous les acteurs de la montagne, au sein de chacun des massifs. Des moyens importants seront mobilisés par l’État pour favoriser l’émergence d’une nouvelle offre touristique, plus durable, plus résiliente, et adaptée à la diversité des territoires de montagnes. En tant qu’ancien maire d’une commune rurale des Hautes-Alpes, je sais que les collectivités territoriales sauront tirer profit de toutes les opportunités qu’offre ce plan d’investissement.

Joël Giraud

Les objectifs du programme Avenir Montagnes

Il s’agit de donner aux territoires de montagne qui le souhaitent les moyens de s’adapter vers plus de résilience, de se réinventer vers un tourisme quatre saisons, sans pour autant tourner le dos à l’activité neige. Ce plan s’articule autour de trois axes :

  1. Favoriser la diversification de l’offre et la conquête de nouvelles clientèles ;
  2. Accélérer la transition écologique et énergétique des activités touristiques de montagne ;
  3. Dynamiser l'immobilier de loisir et enrayer la formation de "lits froids"

5,4 Md€ de mesures d’urgence et de relance

Durant la crise, le Gouvernement s'est attaché à soutenir les entreprises, les opérateurs et les collectivités de montagne, par des mesures spécifiques.

Les acteurs du tourisme de montagne ont à ce jour ainsi  pu bénéficier de 4,9 Md€ au titre des mesures d’urgence, dont plusieurs mesures spécifiques aux zones de montagne.

En plus des mesures transverses, le Gouvernement a décidé de renforcer et compléter le soutien aux acteurs de la montagne par des mesures exceptionnelles.

Pour ce faire, 5 milliards d’euros sont alloués :

  • à la prise en charge de certains coûts fixes ;
  • au fonds de solidarité ;
  • aux dispositifs spécifiques comme pour les exploitants des remontées mécaniques ou les moniteurs de ski.
Infographie Avenir Montagne

Infographie Avenir Montagne

Avenir montagnes Ingénierie : cadre et moyens

Les projets portés par le programme d’appui Avenir montagnes Ingénierie devront être cohérents avec les projets de territoires engagés dans les contrats de relance et de transition écologique (CRTE), qui ont vocation, sauf cas particulier, à constituer la maille de base en termes de périmètre des territoires qui seront sélectionnés. 31 millions d’euros de crédits publics seront mobilisés pour le soutien en ingénierie des territoires lauréats.

Chacun d'eux bénéficiera notamment du financement d’un chef de projet à hauteur de 75 % ou encore d’un accompagnement avec un accès aux marchés d’ingénierie de l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Afin d’épouser au mieux les dynamiques des territoires de montagne et de répondre à leurs besoins spécifiques, l’échelle des territoires à sélectionner pourra être souple, si elle est cohérente avec la définition d’une nouvelle stratégie touristique. En fin, pour promouvoir la politique du dernier kilomètre, un accès prioritaire à France Mobilités est également prévu.

Appel à Manifestation d’Intérêt France Mobilités - Avenir Montagnes Mobilités

Le premier ministre a présenté le 27 mai dernier le Plan Avenir Montagnes doté de 650 M€ de crédits publics visant à soutenir et développer le tourisme durable en montagne dont 31 M€ dédiés à l’ingénierie via le programme Avenir Montagnes Ingénierie porté par l’ANCT en partenariat notamment avec la Banque des territoires, Atout France, France Mobilités.

Dans ce cadre, l’État accompagnera en ingénierie l’expérimentation et l’évaluation de solutions et de services de mobilité durables, innovants et de proximité en montagne par un appel à manifestation d’intérêt (AMI) porté par France Mobilités et l’ANCT .

Cet AMI, doté de 10 M€ sur 2 ans, sera organisé en deux temps (automne 2021, courant 2022) et pourra bénéficier à environ 50 territoires, de densité intermédiaire à très peu dense. Les territoires lauréats d’Avenir Montagnes Ingénierie bénéficieront d’un accès prioritaire, mais non exclusif. Il permettra d’expérimenter et d’évaluer des solutions et des services de mobilité durables, innovants et de proximité du premier et du dernier kilomètre et il sera également ouvert à candidature des autres territoires et acteurs des massifs.

Date d’ouverture de la plateforme de dépôt des candidatures : 30/09/2021