Communiqué de presse

Communiqué de presse - Joël Giraud a réuni le premier comité de pilotage du Volontariat territorial en administration en présence d'Elisabeth Borne, Frédérique Vidal et de Sarah El Haïry

Publié le 19/05/2021

Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité a réuni, mardi 18 mai, le premier comité de pilotage du Volontariat territorial en administration (VTA) en présence d’Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et de Sarah El Hairy, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse.

Le VTA correspond à des missions de 12 à 18 mois, destinées à des jeunes de 18 à 30 ans d’un niveau au moins bac+2, au service des projets portés par des collectivités locales rurales. Les structures qui embauchent un Volontaire Territorial en Administration sont financées par l’État à hauteur de 15 000 € forfaitaires.

Il s’agit ainsi de donner des opportunités à des jeunes dans les territoires ruraux, tout en apportant aux collectivités rurales un soutien en ingénierie. Les offres de VTA figurent sur la plateforme « 1 jeune 1 solution » et sur la plateforme https://vta.anct.gouv.fr/. À ce jour, 157 offres de mission sont disponibles et 323 candidatures ont été recensées.

Des représentants des associations d’élus, du service public de l’emploi (Pôle Emploi, Union nationale des missions locales), des établissements d’enseignement supérieur (conférence des présidents d’université, conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieur), d’associations (Association pour l’emploi des cadres, Des Territoires aux Grandes Écoles) ont participé à ces échanges.

 

le VTA est un dispositif gagnant pour la jeunesse, prête à s’investir au service des territoires et de ses habitants, mais aussi pour le monde rural, qui a de nombreux atouts, au-devant desquels sa capacité à innover !

Joël Giraud

Les participants ont témoigné de l’intérêt du dispositif, pour les territoires comme pour les jeunes, et s’en feront le relais auprès de leurs interlocuteurs. Une offre de formation va également être mise en œuvre, pour faciliter l’intégration des jeunes volontaires dans leurs missions.  

Margot, la première VTA de France de ce dispositif, a évoqué ses missions au sein de la commune de Ploeuc-L’hermitage, et a pu souligner la convergence de ce qu’elle y découvre avec son parcours universitaire.