Engagements en matière de consommation énergétique de la France pour le bâtiment au niveau international

Pour mettre en œuvre les objectifs de l’Accord de Paris, l’ensemble du secteur du bâtiment doit être mobilisé sur le plan international. L’objectif est de tendre vers un immobilier mondial à zéro émission, efficace et résilient.

Mis à jour le 05/06/2019

Présentation

Le secteur des bâtiments représente plus de 30 % des émissions mondiales de CO2. Ces émissions prennent en compte les émissions directes (combustion dans les chaudières), les émissions indirectes énergétiques (principalement liées à la consommation électrique pour l’éclairage, la ventilation, le chauffage et la climatisation) et les émissions de la fabrication des produits du bâtiment (ciment, acier, brique…).

Au niveau mondial, en matière d’efficacité énergétique, les progrès réalisés dans le bâtiment ne suivent pas le rythme de la construction et doivent être renforcés. Le rythme de la construction représente chaque semaine l’équivalent de la surface de Paris. Il concerne principalement les pays en développement et les économies émergentes.

Initiatives et actions de la France

La France a pris plusieurs initiatives et actions pour tendre vers un immobilier mondial à zéro émission, efficace et résilient aux risques climatiques.

  • L’Alliance mondiale bâtiments et construction (Global ABC) a été lancée à la COP21. Ce forum réunit désormais plus de 26 pays représentant 1,3 milliard d’habitants. Elle a pour objectif de développer une vision commune de cette transition et de renforcer les engagements concernant l’immobilier dans les NDC. Le secrétariat est hébergé à l’ONU environnement. La France assure la coprésidence 2018-2019 avec le WBCSD.
  • Le Programme d’efficacité énergétique des bâtiments (PEEB) est opérationnel depuis mars 2018. Ce programme d’assistance a été initié par la France et l’Allemagne dans le cadre de l’Alliance mondiale bâtiments et construction. Pour sa première phase, il vise à mobiliser 1,4 milliard d’euros d’investissement et à renforcer les capacités des programmes de transition bas carbone de l’immobilier de pays en développement. Le secrétariat est hébergé à l’Agence française de développement.
  • La campagne Nearly Zero Energy Building (NZEB campaign), lancée en 2017 dans le cadre de la Clean Energy Ministerial et de l’Alliance mondiale bâtiments et construction, vise à encourager l’engagement des gouvernements et des entreprises dans des stratégies de décarbonisation de l’immobilier.
Sujet