Communiqué de presse

France Relance : 62 premiers Conseillers numériques France Services sur le terrain

Publié le 24/08/2021

conseillers numérique
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques se sont rendus ce matin en Haute-Vienne afin de saluer l’arrivée sur le terrain des 62 premiers Conseillers numériques France Services recrutés dans le cadre de France Relance. Ils ont eu l’occasion de rencontrer les 5 premiers Conseillers accueillis par le département de la Haute-Vienne.

Formés depuis le mois de mai dernier, ces premiers Conseillers numériques France Services mis en place dans le cadre de France Relance vont donc dès à présent démarrer leurs activités, organiser des permanences et proposer des ateliers d’initiation au numérique pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec ces outils nécessaires au quotidien. 

Au-delà, 1440 autres Conseillers ont été recrutés et 579 sont déjà en formation. Ils arriveront donc sur le terrain dans les prochaines semaines. 

Pour rappel, en plus des 3,6 milliards d’euros qu’il consacre au développement des réseaux fixes et mobile l’Etat consacre 250 millions d’euros de France Relance pour rapprocher le numérique du quotidien des Français, partout, pour tous. L’objectif est simple : pour mieux former, il faut plus de professionnels, des lieux équipés et multipliés, plus d’outils pour les aidants en première ligne. 
-    4 000 Conseillers numériques France services sont recrutés, formés et déployés sur le terrain. L’Etat finance leur formation et leurs activités avec une enveloppe de 200 millions d’euros.
-    L’Etat finance aussi la conception et le déploiement de mobiliers permettant de réaliser des démarches d’accompagnement au numérique en proximité dans les mairies, bibliothèques, centres sociaux, France Services, tiers-lieux, etc. Il y consacre 40 millions d’euros. Les plans imaginés par des designers depuis mars dernier seront mis à disposition courant septembre et la production dans des fablabs (laboratoire de fabrication) ou chez des artisans sera largement financée par l’Etat. 
-    Enfin, avec les 10 millions d’euros restants, l’Etat finance la généralisation du service public numérique « Aidants Connect » pour sécuriser la démarche administrative qu’un aidant (travailleur social notamment) peut réaliser pour le compte d’un usager. Déjà plus de 3 000 aidants sont en cours de formation et d’habilitation à ce nouveau service. 

Au travers de France relance nous avons voulu à la fois garantir à tous les Français une bonne connexion à internet et accompagner dans leurs usages de l’outil numérique ceux qui en ont besoin. Aujourd’hui c’est la concrétisation d’une action essentielle pour faciliter la vie de nos concitoyens. Ces 4000 Conseillers numériques s’ajoutent à l’action que l’Etat mène avec les collectivités pour déployer un espace d’accueil France Services à moins de 30 minutes de chaque Français. Pour que partout dans nos territoires, l’égalité d’accès au numérique soit garantie.

Jacqueline Gourault

Le Gouvernement met tout en place pour que l’accompagnement des personnes en difficulté avec le numérique soit disponible partout, dans les villes comme dans les campagnes. Il agit en faisant confiance aux collectivités territoriales et aux associations locales. J’invite tous les habitants du département à en profiter. Car le numérique est aujourd’hui essentiel à notre quotidien.

Jean-Baptiste Djebbari

Je suis aujourd’hui fier et heureux de rencontrer les 5 premiers Conseillers numériques de la Haute-Vienne permis par France Relance. Ils ont fait le choix de rejoindre une mission d’intérêt général au service de nos concitoyens. En les formant aux outils numériques, en les acculturant aux nouveaux usages, en les familiarisant avec les enjeux qui y sont liés, ils vont changer concrètement et dans leur quotidien la vie de milliers de personnes. Les conseillers numériques exercent un métier passionnant et ont entre leurs mains une grande part de la responsabilité du succès de ce programme inédit. On poursuit la mobilisation pour que l’ensemble des 4 000 Conseillers arrivent au contact direct des Français qui en ont besoin dans les prochains mois.

Cédric O