Actualité

Internet mobile : la 4G se déploie dans le Gers

Publié le 22/03/2019

Internet mobile : la 4G se déploie dans le Gers

Crédits : Fédération française des Télécoms

Vendredi 22 mars 2019, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales Jacqueline Gourault et le ministre chargé de la Ville et du Logement Julien Denormandie se rendent à Labéjan, dans le Gers, pour l’inauguration du pylône 4G multi-opérateurs qui donne désormais accès à l’Internet mobile et renforce la couverture numérique du département.

La couverture mobile progresse dans le Gers

C’est à Labéjan, dans le Gers (32), qu’est inauguré le nouveau pylône 4G multi-opérateurs d’accès à Internet mobile, ce vendredi 22 mars. Dans ce département majoritairement rural, l’accès à un Internet de qualité de permettra aux habitants de pouvoir faire du télétravail, d’accéder aux réseaux sociaux et surtout d’accomplir des démarches administratives en ligne dans de bonnes conditions.

En présence d’Edouard Philippe, Premier ministre, de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État chargé du Numérique, d’Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie et des Finances, d’élus locaux et de Didier Casas, Président de la Fédération Française des Télécoms, Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont tenu à saluer l’engagement des opérateurs à accélérer leurs déploiements sur tous les territoires.

D’ici fin 2022 au plus tard, dans le Gers, ce sont 28 communes au total qui devront être passées à la 4G, grâce à 17 pylônes multi-opérateurs. En complément de ces pylônes à passer en 4G ou à construire, 3 pylônes supplémentaires seront construits et financés par les opérateurs entre fin 2019 et fin 2020, au titre du « dispositif de la couverture ciblée ». Pour le seul département du Gers, l’État aura investi près de 50 millions d’euros pour soutenir ces installations. 

 

 

Aménagement numérique du territoire : de nouvelles annonces

A l’occasion de ce déplacement dans le Gers, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé deux nouvelles mesures pour accélérer l’aménagement numérique du territoire :

  • le lancement du guichet de cohésion numérique, avec 100 millions d’euros d’investissement de l’État  : partout là où le très haut débit filaire (la fibre) ne passe pas, les foyers pourront bénéficier de 150 euros pour acquérir une antenne satellite, une antenne radio ou un boîtier 4G fixe, afin de bénéficier d’une connexion Internet tout aussi performante qu’avec la fibre optique ;
  • le lancement du pass numérique, "pour donner une capacité numérique à ceux qui en manquent". Remis aux citoyens par l’agent d’accueil du centre des impôts, le pass numérique indiquera où et comment se former au numérique et accompagnera financièrement les bénéficiaires. L’État investit 10 millions d’euros d’aides aux collectivités pour le pass numérique

Edouard Philippe a également rappelé la volonté du Gouvernement d’accompagner davantage de jeunes vers les métiers de la fibre.

 

Le New Deal mobile

En janvier 2018, le Gouvernement, l’ARCEP et les opérateurs mobiles sont parvenus à un accord historique, le « New Deal mobile », qui vise à généraliser la couverture mobile (4G) de qualité pour l’ensemble des Français. Pour la première fois, l’État a fait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire dans les critères d’attribution des fréquences mobiles.

Afin d’étendre la couverture mobile à des zones non ou mal couvertes aujourd’hui, chaque opérateur a l’obligation de couvrir 5000 nouveaux sites, à un rythme de 600 à 800 sites par an.

« En matière de numérique, l’intervention de l’État relève d’une double exigence. D’une part, garantir l’égal accès des territoires et des citoyens à Internet. D’autre part, participer à une dynamique économique et social vertueuse, aussi bien au niveau national qu’au niveau local. » Julien Denormandie