Actualité

Le déploiement de l’Internet fixe et mobile s’accélère

Publié le 21/10/2019

Panneau de lentilles de Fresnel captant la lumière du soleil et la concentrant dans des fibres optiques

Crédits : Arnaud Bouissou / Terra

Pour suivre l’avancée du déploiement de l’Internet haut débit et de la téléphonie mobile sur tout le territoire, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont fait un 3e point d’étape, le 16 octobre dernier. Où en est-on ?

« Le numérique n’est pas un luxe, mais un droit pour tous les Français », a souligné Julien Denormandie lors d’une conférence de presse, le 16 octobre. Il a rappelé les objectifs du Gouvernement pour assurer une bonne couverture numérique et résorber les zones blanches sur l’ensemble du territoire national : assurer à tous les Français un accès à un débit de qualité d’ici la fin 2020 et au très haut débit, d’ici 2022.

Pour accélérer et généraliser cette couverture des territoires, deux leviers : le plan France Très Haut Débit que pilote l’Agence du numérique, qui va rejoindre l’Agence nationale de la cohésion des territoires, et le New Deal mobile passé par l’État avec les opérateurs de téléphonie pour généraliser la 4G, en priorité dans les zones rurales. L’ambition ? Assurer la « cohésion numérique de tous les territoires et leur compétitivité économique », ont relevé Julien Denormandie et Agnès Pannier-Runacher, tous deux « vigilants et garants » de l’atteinte de ces objectifs.

Où en est-on ?

Un Internet « de qualité » : 2 millions* de lignes de fibre optique, installées jusqu’à l’abonné, ont été construites depuis le début 2019. Et, d’ici la fin de cette année, plus de 4 millions de nouvelles prises en fibre optique seront déployées, au total. Aujourd’hui, quelque 15,5 millions de foyers peuvent être raccordés à la fibre optique jusqu’à leur domicile (FttH).

La téléphonie mobile : l’installation de 5 111 pylônes* a permis à autant de communes de passer à la 4G pour améliorer la qualité de leur réseau mobile, depuis 2018.

carte pylones

Crédits : Crédits : Agence du numérique

Cet équipement est massif et soutenu, « Grâce aux objectifs contraignants que l’État a définis, en janvier 2018, avec les opérateurs téléphoniques (…). Chaque jour ouvré, 15 000 Français se voient proposer la fibre en bas de chez eux. C’est essentiel pour le quotidien des Français et la compétitivité de notre économie. Nous sommes en train de construire l’un des réseaux de communication les plus en pointe d’Europe », a affirmé Julien Denormandie.

« Avec la réouverture du guichet France Très haut débit, nous allons pouvoir achever la couverture en fibre optique de tout le territoire d’ici 2025. La fibre, c’est l’accès garanti à tous les nouveaux usages du numérique (…) et une clé du développement de nombreux territoires », souligne Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.