Actualité

Le Gouvernement s’engage pour les tiers lieux

Publié le 17/06/2019

Le Gouvernement s’engage pour les tiers-lieux

Crédits : © Arnaud Bouissou - TERRA

Pour pallier l’isolement et dynamiser leur territoire, des citoyens créent depuis des années des tiers lieux afin de développer le « faire ensemble » et retisser des liens. A l’occasion de l’installation du Conseil national des tiers-lieux, ce lundi 17 juin, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, présenteront le plan gouvernemental d’appui et d’accélération des tiers-lieux intitulé « Nouveaux lieux, Nouveaux liens », à la Cité Fertile de Pantin.

Afficher la description de la vidéo

L' État s’intéresse aux tiers lieux, mouvements spontanés qui répondent aux besoins des territoires", explique Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. C'est la rencontre d'un mouvement social et de besoins locaux (de liens sociaux, de développement et de télétravail etc ...) existant sur tout le territoire national, qui a donné naissance à ce mouvement.

Les tiers-lieux désignent des lieux physiques polyvalents qui favorisent l’activité économique, la créativité et la convivialité, dans des domaines d’intervention variés : la formation, le travail, l’accès aux droits, l’éducation, la culture, l’action sociale… Ces lieux sont des acteurs centraux de la vie de leurs territoires. Aussi, dans le prolongement de la mission coworking, conduite, en 2018, par Patrick LEVY-WAITZ, président de la Fondation Travailler autrement, et à l’occasion de l’installation du Conseil national des tiers-lieux, Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la Ville et du Logement, présenteront le plan gouvernemental d’appui et d’accélération des tiers-lieux intitulé «  Nouveaux lieux, Nouveaux liens »le lundi 17 juin 2019 de 13h30 à 16h30 à Pantin, au tiers-lieu de la Cité Fertile.

 

1 800

c’est le nombre de tiers lieux recensés par la mission conduite par Patrick Lévy-Waitz dans son rapport Faire ensemble pour mieux vivre ensemble, remis en septembre 2018

 

Le programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens »

« Nouveaux lieux, nouveaux liens » est un programme interministériel qui vise à proposer aux citoyens, partout sur le territoire, de nouvelles activités et à de nouveaux services regroupés dans des lieux entièrement équipés en numérique. En soutenant ceux qui créent, inventent et portent ces nouvelles activités, l’État ambitionne de :
 

  • Donner accès à de nouveaux services partout sur le territoire ;
  • Rendre les projets soutenables ;
  • Valoriser l’entrepreneuriat collectif en favorisant la coopération ;
  • Mettre en réseau et outiller ces communautés professionnelles.

 

300 "fabriques de territoires"

Pour accompagner la dynamique des tiers-lieux, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) va être lancé pour créer 300 nouvelles "fabriques de territoires". Tiers-lieux existants et nouveaux projets, toutes les iniatives pourront prétendre à une subvention comprise entre 75 000 et 150 000 euros sur trois ans.

 

"Sur ces 300 "fabriques de territoires", nous souhaitons que 150 soient dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV)."
Julien Denormandie
Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement.

Création d’un fonds d’investissement immobilier dédié aux tiers-lieux

Le Fonds de co-investissement de l’ANRU et Amundi créent un fonds d’investissement dédié aux tiers-lieux et aux espaces de coworking implantés dans les Quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV). Amundi, acteur pionnier de l’investissement socialement responsable (ISR) et le Fonds de co-investissement de l’ANRU, ont signé, à l’occasion de la journée nationale des tiers-lieux du 17 juin, une déclaration d’engagement pour la création avant fin 2019 de ce fonds doté de 50 millions d’euros.

Fabriques de Territoire : lancement de l’appel à manifestation d’intérêt

Le 11 juillet 2019, le Gouvernement lance l’AMI « Fabriques de Territoire » :

  • L'Etat finance le fonctionnement de 300 Fabriques, de 75 000 à 150 000 euros sur 3 ans, à raison de 50 000 euros par an maximum, le temps pour ces structures de trouver leur équilibre économique,

L’objectif est de créer 300 Fabriques de territoire :

  • 150 Fabriques de territoire dans les territoires non urbains,
  • 150 Fabriques de territoire dans les quartiers de la politique de la ville, dont 30 Fabriques Numériques de territoire
  • Les 30 Fabriques Numériques de Territoire bénéficieront d’un financement supplémentaire de 100 000 euros dès 2019.