Communiqué de presse

Mobilisation du Gouvernement en faveur de l’égalité des chances : lancement de la labellisation de nouveaux territoires en cités éducatives pour la réussite des jeunes des quartiers

Publié le 25/05/2021

A l’occasion de l’ouverture du « Printemps des cités éducatives » (cf. ci-dessous) qui se tient du 25 mai au 4 juin, Nadia Hai – Ministre déléguée en charge de la politique de la ville et Nathalie Elimas – Secrétaire d’état chargée de l’éducation prioritaire ont annoncé le lancement du processus de labellisation des prochaines cités éducatives. D’ici la fin de l’année 200 territoires labellisés « Cité éducative » seront à l’œuvre sur les territoires qui concentrent les plus grandes difficultés.

L’investissement massif de l’Etat, 230M€ sur la période 2019-2024 engagés par le ministère chargé de la ville, ainsi que des moyens humains et financiers apportés par le ministère de l’Education nationale, démontre la hauteur de l’engagement de l’Etat au service des populations les plus fragiles.
 
Le programme des Cités éducatives vise à accompagner chaque enfant individuellement dans son parcours éducatif, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle.
   
Organisées autour d’un collège chef de file, les cités éducatives créent un cadre stimulant et sécurisant qui favorise les apprentissages des élèves et mobilisent la totalité des acteurs et des lieux éducatifs : l’école bien entendu, les enseignants et les élèves, mais aussi les parents, les professionnels de la petite enfance, les médiateurs, travailleurs sociaux, les bibliothécaires et documentalistes, les éducateurs et les animateurs des structures d’activités artistiques, culturelles et sportives et ce tout au long du parcours de chaque enfant et de chaque jeune, de la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle.

Les Cités éducatives ont montré toute leur efficacité durant la période de confinement et de fermeture des écoles, permettant de lutter efficacement contre le décrochage scolaire.

Durant cette période inédite de crise sanitaire, les Cités éducatives ont permis d’amortir le choc du confinement pour les jeunes et les familles des quartiers, limitant le décrochage scolaire et réduisant la fracture numérique. Mais elles sont aussi un moyen d’accompagner les jeunes vers l’excellence et ainsi de concrétiser l’engagement du Président de la République vis-à-vis des habitants des quartiers de transformer la France, de changer leur vie et de rompre avec les inégalités de destin.

Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville

Les cités éducatives permettront également de renforcer la continuité éducative, en proposant aux enfants et aux jeunes concernés une offre large qui réponde à chacun de leurs besoins. J’en suis convaincue, la mise en réseau de tous les acteurs de terrain impliqués et le partage des bonnes pratiques permettra le développement ambitieux de ces projets éducatifs novateurs. Le renforcement des alliances éducatives et de toutes les formes de coopération est essentiel pour ne laisser aucun élève sur le bord du chemin.

Nathalie Elimas, secrétaire d’Etat en charge de l’éducation prioritaire

Un appel à manifestation d’intérêt visant la labellisation de ces nouvelles cités éducatives, afin d’atteindre un objectif de 200 territoires engagés sera publié début juin. Les réponses sont attendues pour le 30 septembre.

Le Printemps des cités éducatives
Du 25 mai au 4 juin se déroulera le « Printemps des cités éducatives ». Mêlant temps officiel et institutionnel, groupes de travail inter-acteurs, tables rondes ouvertes au public, ateliers pour favoriser l’interconnaissance et moments plus festifs, ce rendez-vous offrira un cadre au renforcement des alliances éducatives existantes, à l’ouverture, la mutualisation et à la coordination de moyens et d’idées, et à l’expression de chacun.