Prime à la conversion des chaudières

Pour lutter contre les dérèglements climatiques et améliorer le pouvoir d’achat des Français, le Gouvernement s’est fixé l’objectif de zéro chaudière à fioul d’ici 10 ans.

Mis à jour le 14/06/2019

Contenu

Une chaudière à 1 €, c’est possible ?

Les offres proposant un reste-à-charge à 1 €, voire 0 €, concernent les ménages aux revenus modestes. Elles peuvent être financées en cumulant certains des dispositifs suivants :

  • l’aide Habiter mieux agilité de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ;
  • la prime CEE Coup de pouce (montant minimal de CEE que l’entreprise signataire de la charte « Coup de pouce » s’est engagée à verser) ;
  • la prime supplémentaire de la part de l’entreprise. Celle-ci peut, grâce à des accords commerciaux, proposer des travaux à coût global maitrisé.

Le reste-à-charge à 1 € n’est pas toujours possible, puisqu’il dépend du prix des travaux et du montant de la prime supplémentaire.

Comment faire ?

Deux parcours sont possibles :

Faire le choix d’une offre de chaudière/PAC en main proposé par un énergéticien. Les fournisseurs d’énergie, dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), se mobilisent progressivement pour proposer des offres commerciales ;

Faire le choix de piloter soi-même une opération conversion chaudière, ce qui implique de faire les différentes démarches ainsi que l’avance des fonds et de choisir soi-même ses artisans.

Dans tous les cas, il convient de :

  • faire appel à un artisan ou une entreprise RGE (« Reconnu garant de l’environnement ») ;
  • choisir une offre émanant d’un acteur signataire de la charte « Coup de pouce »

Pourquoi changer de chaudière ?

Changer sa chaudière à énergie fossile peu performante pour un équipement à énergie renouvelable représente en moyenne, selon l’Ademe, une économie de 900 à 1 200 € par an sur la facture de chauffage d’un ménage.Réduire l’utilisation de chaudières au fioul contribue aussi à l’amélioration de laqualité de l’air ambiant et à la lutte contre le changement climatique. De fait, une chaudière au fioul rejette 7 à 10 fois plus de dioxyde de carbone (CO2) qu’un mode de chauffage ayant recours aux énergies renouvelables.

Comment reconnaître un démarchage abusif ?

Ni le ministère de la Transition écologique et solidaire, ni l’Anah, l’ADEME ou les espaces conseil FAIRE ne font de démarchage à domicile, par téléphone ou par courrier pour proposer des travaux avec une offre de prime. En cas de démarchage abusif, il est conseillé d’être extrêmement vigilant, particulièrement dans la communication d’informations fiscales du ménage.

Comment se faire accompagner gratuitement ?

Le service public FAIRE informe et guide les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique. Ses conseillers sont mis gratuitement à disposition pour accompagner chaque projet de rénovation durable. Le site dédié permet également de trouver un professionnel : seuls les travaux réalisés par les professionnels RGE (« Reconnu garant de l’environnement ») référencés, vous permettent de bénéficier d’une aide financière de l’État.

Sujet