Quartiers d’été 2020

Chaque été, un enfant sur quatre ne part pas en vacances. En 2020, la crise sanitaire a mis davantage en exergue les difficultés rencontrées par les enfants et les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Face à cette situation, le Gouvernement lance « Quartiers d’été 2020 », une opération dotée de 110 millions d’euros, pour renforcer les activités et les services de proximité proposés aux familles des quartiers prioritaires.

Mis à jour le 22/07/2020

Dotée de 110 millions d’euros, l'opération "Quartier d'été 2020" renforce les dispositifs déjà déployés dans les territoires, aux côtés des collectivités et des associations, et permet de soutenir de nouvelles initiatives. Objectif : un été d’apprentissage, de découverte et de solidarité !

« Faire de cet été une opportunité pour tous les habitants et enfants des quartiers qui n’ont pas la chance de partir en vacances ? Cette volonté part d’un constat très simple : la crise sanitaire a été particulièrement difficile pour les enfants des quartiers, entre le confinement et le défi de la continuité éducative. Je souhaite que cette période soit un été de découverte, un été d’apprentissage et un été de solidarité pour les quartiers, [qu’il] incarne un impératif de justice sociale, de continuité éducative et de solidarité républicaine. »

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement

Éducation, sport, culture : un programme d’activités ambitieux

En effet, les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville ont fortement subi l’impact social et économique de la crise provoquée par le Covid19. Le Gouvernement a donc souhaité proposer aux enfants et jeunes un programme d’activités ambitieux. L’opération va renforcer les moyens, notamment avec 1 500 postes d’adultes-relais supplémentaires, l’offre d’activités et la présence des services publics pour permettre aux familles de passer un été apaisé en vue de préparer la rentrée prochaine dans de bonnes conditions.

Découvrez aussi les Colos apprenantes !
 

Gratuites pour les familles, elles sont destinées à 250 000 enfants et jeunes, de 3 à 17 ans, dont 200 000 résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville !

Avec des séjours d’au moins cinq jours, l’objectif est de rattraper les apprentissages, notamment pour les élèves décrocheurs lors du confinement, à travers des activités de découverte, culturelles et sportives.
Ce label est proposé aux collectivités et cofinancé par l’État.

Dotée de 110 millions d’euros, l’opération « Quartiers d’été 2020 » comporte six objectifs :

  • Accompagner davantage les enfants par « des vacances apprenantes »
    séjours, école ouverte…
  • Renforcer la présence des services publics
    30 France services itinérantes ; 1 500 postes d’adultes-relais supplémentaires…
  • Soutenir les actions civiques et de tranquillité publique
    déploiement de délégués à la cohésion police-population, journées sportives et citoyennes, bourse au permis de conduire
  • Valoriser la solidarité
    dispositif argent de poche avec des missions d’intérêt général…
  • Donner la priorité à l’emploi et à la formation
    plateforme mobilisationemploi.gouv.fr, soutien à l’apprentissage, jobs d’été, lancement de 20 Cités de l’emploi…
  • Développer la culture et encourager le sport
    Micro-Folies, projections ciné, visites patrimoniales…

Collectivités, bientôt 30 France services mobiles dans vos quartiers !

Dans le cadre de cette opération estivale, l’ANCT, avec la Banque des territoires, propose un appel à manifestation d’intérêt aux collectivités pour financer 30 bus France services.
Itinérants, ces services publics mobiles iront à la rencontre des habitants des quartiers prioritaires, par exemple les jours de marché, pour leur permettre d’effectuer leurs démarches administratives.
Les 30 structures lauréates bénéficieront des avantages du label France services.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Sujet de votre message